AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]

Partagez|

Perdu au pensionnat ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Mer 12 Sep - 16:15

Un nouveau monde s’ouvrait devant les yeux d’Hisaka. Il venait d’arriver au Pensionnat où sa « famille » venait de le fourrer. Les yeux vers le ciel, il respira, effrayé par ce qui pouvait l’attendre. Il était arrivé à bord d’un taxi que son « père » avait payé de sa poche, sûrement avec grand plaisir. Il avait également donné une certaine somme d’argent que le jeune homme devait garder pour la semaine. Le tout se trouvait précieusement dans son porte monnaie qui se trouvait lui-même dans la poche intérieur de son magnifique blouson noir. Il était RICHE ! Ah non, quand même pas, même si il n’avait jamais eu une telle somme d’argent dans sa poche. Il l’avait également muni d’une carte bleue dans laquelle l’argent pour la semaine serait automatiquement transmis. A croire qu’il ne souhaitait vraiment plus le voir. Enfin, Hisaka ne s’en souciait plus, ou du moins, il essayait de ne plus s’en souciait, car c’était une situation peu facile à gérer.
Parlons d’abord de la séparation. Ce fut déchirant ! Les larmes coulèrent, tout le monde pleurait ! Ses parents l’avaient serré dans ses bras ! Et même moi, je ne crois pas à ces balivernes! Ce fut tout le contraire. Froideur. Poignée de main. Et Adios Amigos. Rien ne déchira le cœur du jeune homme à cet instant.
Enfin, actuellement, le jeune garçon se trouvait donc dans la cour de l’école. Armé d’un sac à dos et d’un autre gros sac qu'il tenait dans la main, il était perdu dans ce lieu qui lui était inconnu. Eh oui. Doué le petit hein ? Complètement pommé. Où il est censé aller ? Il l’ignore. Il avait un papier qui lui disait tout ce qu’il devait faire dès son arrivé dans l’école, mais celui-ci s’envola loin, très loin, à cause d’un simple coup de vent. Enfin de deux coups de vent. Le premier amena de la poussière dans les yeux magnifiquement vert du garçon, le second lui « arracha » la feuille des mains… Si ça, ce n’est pas un coup foireux du vent, alors Hisaka n’est pas un homme !
Enfin, n’oublions pas que juste après ça, il s’était également perdu dans la ville, un détail assez important si l’on peut dire. Une journée qui commence bien, très bien même…
Se tournant dans tous les sens, essayant de se rappeler de ce qu’il y avait d’écrit sur le papier, il posa son sac et attendit de prendre son courage à deux mains pour aborder quelqu’un. Il vit alors une jeune femme marcher dans la cour. Il attrapa ainsi son sac, et alla tenter de l’aborder pour lui demander où il devait aller pour ses débuts dans ce pensionnat.

*Espérons que cette rencontre se passera bien.*

Se disait le jeune garçon complètement effrayé et tremblant légèrement comme une proie apeurée par un prédateur.


Dernière édition par Hisaka Fujiwara le Lun 24 Sep - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Ven 14 Sep - 19:59

PERDU AU PENSIONNAT ! (ft Hisaka Fujiwara)

« Breathe, It's a little bit funny, You don't have a clue, boy. Don't be sorry. »
'' Quelle journée merdique ''. C'est que ce que la jeune femme avait bien dit une centaine de fois depuis qu'elle était réveillée. Oui parce que dès que ses yeux s'ouvrirent, elle fit rapidement énervée. Son réveil avait sonné trop fort, ce qui l'avait brusquement sortit de son merveilleux rêve. En sursautant elle donna un violent coup dans son réveil, qui lui, partit s'écraser contre le mur. Il ne lui servira plus à grand-chose maintenant, un problème de régler. Sa fenêtre étant légèrement ouverte, elle entendit les cloches de l'église sonner. Il était huit-heures. Une clope en bouche, elle sortit de son lit puis se dirigea vers la salle de bain. La fumée de sa cigarette se dispersait dans la pièce tandis qu'elle fixait son visage dans le miroir en face d'elle. Ses cheveux rouges vif, avaient leurs belles boucles habituelles. Elle s'empressa de tresser un côté de sa chevelure pour commencer à montrer son côté 'masculin'. Car n'oublions pas, Akio est un garçon manqué. Un coup de laque, et le tour est joué. Alors que sa cigarette s'écrasa contre le lavabo, elle alla chercher sa tenue de la journée. Un tee-shirt qui finissait à son nombril, accompagné d'un bas de jogging gris légèrement remonté d'un côté. Des chaussures montantes dans le style hip-hop et tout était parfait. Elle était enfin prête pour aller en cours. Son sac en bandoulière sur elle, elle claqua la porte et se dirigea vers la cours de récréation.

La sonnerie avait déjà retentit, mais comme d'habitude la jeune fille était en retard. Les professeurs à force s'en fichaient un peu et la laissaient agir ainsi, car quoi qu'ils disent cela ne changeait strictement rien à son comportement. Pendant qu'elle sortait du dortoir, elle put apercevoir que le silence régnait dans la cour. Le vent se faisait entendre, les feuilles glissaient sur le sol. Alors qu'elle se mit à avancer vers le bâtiment principal, elle aperçut un jeune homme au milieu de la cour. Elle se stoppa un instant et l'observa de haut en bas, son attitude, son regard était un peu déplacé mais elle s'en fichait. Tout en baillant, elle alla se poser contre le mur, toujours en portant sa vision sur l'étudiant. Il était un peu surchargé, je ne mentirais pas. Deux sacs.. à croire qu'il allait en randonner. Nan sérieux, un nouveau ? Sûrement. Pendant quelques secondes elle crut apercevoir le regard de celui-ci croiser le sien. Mais elle en déduisit que ce n'était qu'une impression. Ce n'était pas le genre d'homme à la regarder, au contraire plutôt le type qui avait peur d'elle. Un étonnement apparut quand elle le vit se rapprocher en sa direction. Elle cligna rapidement des yeux, ne voulant pas être abordé elle se remit à marcher.

Tout en tournant la tête derrière elle, histoire de voir si la personne se dirigeait vers elle. La demoiselle laissa échapper un regard glacial en direction de celui-ci. Les mains dans les poches de son jogging, elle soupira et se tourna de manière à se montrer entièrement à l'arrivant. En hochant la tête, elle mordilla légèrement sa lèvre et le regarda de haut en bas tout en prononçant.

« - Qu'est c'que tu veux toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Sam 15 Sep - 9:28

« - Qu'est c'que tu veux toi ? »

Cette jeune fille s’était arrêtée devant lui, agressive, froide, un regard qui semblait être méprisant, Hisaka se stoppa alors net et ne su quoi dire face à cette attitude désagréable. Il était intimidé, il ne savait que faire. Si ils étaient tout deux des animaux, cette fille serait le loup et lui le lièvre, espérons juste qu’il court vite, très vite. Enfin passons cette métaphore.
Froideur, tenue hip-hop, agressivité, Hisaka n’était vraiment pas à l’aise, déjà pris d’une timidité immense, il a fallut qu’il tombe nez à nez avec une espèce de racaille aux cheveux rouges vifs. Espérons que sous ces allures se cachent en réalité quelqu’un de doux et gentil ! Mais bon, n’espérons pas trop.
Un silence régnait dans le lieu, le jeune homme ne savait que dire, que faire, il était en quelque sorte tétanisé et coupé du monde pendant plusieurs secondes. Il la regardait et détournait son regard, ce jeune homme était soumis, et cela, depuis toujours. Aucune personnalité forte, rien. Il ne pouvait que chercher pendant ces quelques secondes, ce qu’il pouvait dire, quels mots employer, quel regard, quel attitude. Il réfléchissait, analysait, il n’était pas quelqu’un de spontané, il cherchait à calculer l’attitude des autres à l’avance, leur réaction pour ne pas avoir d’ennui.


« Euh… excuse-moi… je suis nouveau et je me demandais ce qu’il fallait faire dès notre arrivé ici. »

Le vent soufflait derrière lui, lui faisant virevolter ses cheveux châtains et les quelques feuilles dans la cour. Ses yeux verts brillaient sous l’éclat du soleil et sa timidité lui donnait un air tellement mignon. Mais cela n’est bien sûr pas voulu, pas intentionnel, ce n’est pas une technique d’attaque pour tenter d’attirer la demoiselle dans ses « griffes » de mignon petit chaton. Hisaka est un chaton, ou un chiot, voir plutôt un petit louveteau tout mimi qui sait rien faire à part le timide.
Détournant son regard en prononçant ces mots, Hisaka ne savait que faire. Il espérait ne pas avoir de problèmes dès son arrivé, car cela signifierait clairement qu’aujourd’hui n’est vraiment pas sa journée. Non pas qu’il n’ait pas l’habitude que ses journées soient mauvaises, car la plupart du temps, elles sont mauvaises en continue, mais il espérait un minimum que changer de lieu lui permettrait de recommencer du tout au tout sa vie et ainsi, ses journées misérables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Sam 15 Sep - 20:59

PERDU AU PENSIONNAT ! (ft Hisaka Fujiwara)

Je ne mentirais pas sur le fait qu' Akio n'avait pas spécialement envie d'être dérangé. Encore moins par un inconnu. Elle détestait parler aux autres, sûrement à cause de ce qu'elle avait déjà vécue dans le passé. C'est vrai, après tout.. S'attacher à quelqu'un, c'est mettre son coeur en danger, son morale. C'est pour cela que son caractère fort était censé faire peur aux gens. D'après ce qu'elle constatait, cette technique marchait plutôt bien. L'homme qui se trouvait à présent en face d'elle avait l'air apeuré, intimité pour mieux dire. Elle avait l'impression de voir un chaton en face d'elle, qui était fragile. Quelqu'un que l'on ne pouvait appeler " homme ". Elle le rabaissait en pensant ainsi et cela elle n'en doutait pas une seconde. Mais que dire.. Rien. C'est pour ça, qu'elle continua de le regarder, même si pour elle, il avait peur. Les paroles qu'il prononça confirma les intuitions de la belle. Il était bien nouveau et surtout perdu. « Euh… excuse-moi… je suis nouveau et je me demandais ce qu’il fallait faire dès notre arrivé ici. » Avait-il dit.

Ce qu'il fallait faire ? Laissez la rire une seconde. Une question qui était tellement évidente. Se rendre à l'accueil bien-sûr. Cela paraissait tellement logique, mais bon. Parfois les personnes ne réfléchissent pas plus que le bout de leur nez. La jeune fille lâcha un léger soupir et sortit un clope de son sac qu'elle alluma dans les secondes qui suivirent. Pendant qu'elle prit une bouché, elle fixa le bâtiment derrière elle et le montra du doigt. La fumée s'estompa de sa bouche puis un énorme rire s'échappa de ses lèvres. Elle secoua sa tête en se reprenant au sérieux puis prononça.

« - Hum.. désolé, mais j'ai pas pu m'empêcher de rire. Euh.. l'accueil nan ? »

Elle se gratta le crâne, de manière à montrer qu'elle ne savait pas trop. Après tout, elle n'avait jamais aidé quelqu'un dans un cas pareil. Mais bon, vu qu'elle ne pouvait l'aider qu'en l'emmenant au bâtiment administratif, c'était la moindre des choses de lui montrer le chemin. Et puis comme cela elle loupera un peu une partie du cours ce qui ne la dérangeait en aucun cas. Elle reprit alors sa cigarette en bouche.

« - C'est derrière, t'veux je t'y emmène ? »

La fumée sortit à nouveau, elle le fixa tout en laissant tomber sa cigarette sur le sol avant de l'écraser avec sa chaussure. Elle remit ses deux mains dans les poches et se pencha légèrement en arrière, attendant une réponse de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Dim 16 Sep - 9:22

« - Hum… Désolé, mais j'ai pas pu m'empêcher de rire. Euh… L’accueil nan ? »

Hisaka était tellement stressé dans ce nouveau lieu qu’il n’avait pas songé un seul instant à aller à l’accueil. Les premiers jours ont toujours été stressants pour le jeune homme dans chaque école où il entrait. Il en venait à chaque fois à perdre tous ses moyens et ne plus savoir correctement réfléchir, comme ci ses neurones étaient embrouillés par une voile brumeux.
Il ne savait quoi penser de cette fille, elle venait de rire comme-ci il avait dit quelque chose de drôle, devant son nez, ce qui était peu agréable aux oreilles d’Hisaka, mais en même temps, s’excusa. Elle n’était peut être pas aussi méchante qu’elle lui semblait, elle lui proposa par ailleurs son aide assez rapidement.

« - C'est derrière, t'veux je t'y emmène ? »


Le jeune homme s’en trouvait mieux, moins peureux, mais il restera toujours aussi réservé qu’à son habitude. La jeune fille s’était allumé une cigarette et la fumée sortait de sa bouche en direction des narines de celui-ci. Son visage fermé, il fixait les alentours, essayant d’esquiver cette odeur nauséabonde qui lui donnait envie de vomir, mais le vent était vicieux aujourd’hui, une petite brise se leva, ramenant la fumée tout droit dans son nez. Honte à toi Vent qui prend malin plaisir à torturer ce jeune garçon depuis son départ de chez lui.

« Euh… Si ça ne te dérange vraiment pas, c’est d’accord. »

Il avait du mal à regarder les gens dans les yeux. Pas par peur, mais Hisaka était faible, ce n’était pas un homme, c’était vraiment un petit louveteau sans défense qui ne savait ni mordre, ni griffer, ni chasser. Il était enfermé dans sa tanière, donc en lui-même. S’il regardait quelqu’un droit dans les yeux, il avait l’impression de provoquer l’autre personne, et il ne voulait aucun ennui, comme à son habitude. Il supporte tout ça et vie ainsi depuis toujours. Il n’a qu’une seule envie, partir, vivre de travail, et ne plus jamais revenir dans des lycées. Enfin, passons ce genre de détails. Il attendit que la jeune fille se mette en route pour pouvoir la suivre vers cette accueil, pour pouvoir enfin vivre dans cette nouvelle école qui lui avait « ouvert les bras gracieusement ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Dim 16 Sep - 16:35

PERDU AU PENSIONNAT ! (ft Hisaka Fujiwara)

Akio n'allait pas non plus s'attarder trop longtemps en traînant avec cet homme. Elle n'aimait pas spécialement ce genre de personne et alors commença à marcher en direction du bâtiment administratif qui se situait derrière elle. Laissant ses pieds traîner elle se tut. N'osant pas ouvrir sa bouche, ce qui était plutôt rare. Le vent se faisait entendre. Ses cheveux se mettaient devant ses yeux ce qui lui cachait la vue. Elle les remit correctement et se dirigea vers l'entrée de l'administration et saisît la poignée qui bizarrement ne s'ouvrit pas. Faisant des yeux ronds elle réessaya une seconde fois, puis une troisième avant de regarder l'homme d'un air étonné. Elle se posa alors sur les marches des escaliers et sortît à nouveau une cigarette de son sac qu'elle alluma. Un léger soupir apparut et les paroles se prononcèrent.

« - Hmm, c'est bizarre, c'est pas censé être fermé normalement, je comprend pas. »

La cour était déserte, elle regarda son portable qui affichait huit heures et demie. C'était vraiment étrange, l'administration devait être ouverte depuis déjà une demi-heure. Que pouvait-il se passer pour que cela soit ainsi. Bref, elle se releva et observa l'homme à nouveau de ses yeux ronds.

« - J'sais pas trop c'que l'on peut faire. Tu sais pas ta classe, que dalle. C'est un peu la merde là. »

En observant les alentours, elle aperçut le panneau d'affichage. Mais bien-sûr ! La seule chose qui pourrait les aider c'était bien lui. Dans cette vaste cour, un panneau remplit d'informations aussi importante les unes que les autres. Alors que son regard se porta à nouveau vers l'homme, elle prononça.

« - Hm, bon. Le panneau peut, peut-être t'éclaircir. Enfin j'promet rien. »

Tout en baillant, elle se remit à marcher alors dans la direction de celui-ci. Elle n'avait pas l'habitude de faire autant d'aller retour pour une chose aussi inutile mais bon. Un peu d'exercice, cela ne lui ferait pas de mal hein. Arrivé au panneau elle regarda vite fais les différents éléments qui se trouvaient dessus et n'ayant pas la force de lire regarda l'étudiant quelques instants en disant.

« - Au fait tu t'appelles comment ? »

Si elle voulait vraiment avoir une réponse ? Honnêtement pas plus que ça. Mais il arrive un moment où la meilleure des choses à faire est cette phrase qui vous trotte dans la tête c'est. ' faisons connaissance '. C'est vrai que sa vie, elle n'aimait pas vraiment la déballer sur un plateau d'argent. Mais que voulez-vous, il y a des jours comme celui-ci où il n'y a pas vraiment d'autres solutions que de passer par là.

(gomen pour la qualité du rp. c'est le troisième que j'ai répondu aujourd'hui.. puis je savais pas trop quoi dire D: ...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Lun 17 Sep - 11:03

La porte était fermée. Hé bien, quelle chance ! Si aujourd’hui ce n’était pas la journée des catastrophes, alors ce serait quoi ? La journée de la malchance plus précisément. De la poisse. De la m… ne partons pas dans la vulgarité je vous pris. La jeune demoiselle c’était assise sur les marches d’escalier. Ca ne pouvait que l’ennuyer de devoir s’occuper d’Hisaka qui était perdu jusqu’au bout. Perdu mentalement, perdu physiquement, dans un lieu inconnu, pouvant être la proie de n’importe quelle énergumène.

« - J'sais pas trop c'que l'on peut faire. Tu sais pas ta classe, que dalle. C'est un peu la merde là. »

Si seulement par un coup du hasard, la feuille qu’il avait perdue pouvait lui tomber droit devant son nez de petit ange. Que la chance lui sourit un peu, ou quelque chose d’autre, mais un miracle quoi ! Le jeune garçon se sentait en cet instant comme un boulet qui ne savait que dire sans avoir honte de lui-même.

« Non... désolé... J’avais une feuille, mais je l’ai perdu sur le trajet... »

Trop tard. Détails qu’il n’aurait peut être pas dû dire. Cela pouvait lui valoir des commentaires ou des ricanements. Aujourd’hui n’était vraiment pas sa journée, mais alors PAS DU TOUT. Enfin, arrêtons de nous plaindre, le jeune homme risquerait de passer pour un pauvre misérable qui passerait son temps à ça. Il tenta alors d’être positif, de changer en vue de sa nouvelle scolarité dans ce lieu, et de prendre les devants, de parler, d’être un peu plus posé qu’à son habitude.

« - Hm, bon. Le panneau peut, peut-être t'éclaircir. Enfin j'promet rien. »


« C’est toujours mieux ça que rien je pense... Merci de prendre la peine d...de t’occuper de moi... Tu devais avoir quelques choses .. euh... d’autre à faire sûrement ? »

Mal à l’aise de poser des questions Hisaka rougissait un peu. Il déglutissait assez fortement car sa gorge le serrait et se mordait légèrement la lèvre inférieure.

« - Au fait tu t'appelles comment ? »


« Je m’appelle Hisaka. Hisaka Fujiwara. »

Un petit silence régna, mais il se décida à demander à cette demoiselle, à son tour, son prénom.

« Et toi ? »

Il la regardait. Ses cheveux longs et rouges étaient d’un bel éclat. C’était assez particulier comme couleur de cheveux, mais l’on ne peut pas dire moche, au contraire, surtout avec ces belles boucles. Il tourna alors le regard vers le panneau, se demandant ce qu’on pouvait trouver dessus.

« Euh… On doit chercher quoi sur ce panneau ? … »

Hisaka faisait un effort colossal pour parler, mais son avenir dans cette école était vital ! S’il ne savait pas où il devait aller, il n’aurait pas de chambre, dormirait dehors avec les chats, et ne saurait pas quels cours il aurait. Mais le pire serait que ses soi-disant parents seraient au courant qu’il a eu dès son arrivé des problèmes, et cela risquerait très mal de se passer…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Lun 17 Sep - 14:19

PERDU AU PENSIONNAT ! (ft Hisaka Fujiwara)

« What am I supposed to say when I'm falling to pieces ? »
Il fallait qu'elle arrête, qu'est-ce que c'était cette façon d'agir. Non mais, vous l'avez vu ? Depuis quand aidait-elle les gens. Jamais, elle devait se ressaisir, c'était important, oui. Si elle continuait ainsi, qu'elle redevenait gentille, elle allait à nouveau souffrir, et ça c'était hors de question.

Donc, pour récapituler, elle avait rencontré un jeune homme. Perdu, elle lui propose de le conduire jusqu'au bâtiment administratif où là, il sera renseigner comme il le faut. Mais voilà que la porte est fermée et ils ne peuvent y entrer. Sur le coup, Akio se disait qu'elle aurait dû aller en cours et l'ignorer, car cela commencé à lui taper sur les nerfs. Quand il lui répondit à sa phrase, une petite ampoule s'alluma au-dessus de sa tête. « Non... désolé... J'avais une feuille, mais je l'ai perdu sur le trajet... » avait-il dit. Une feuille ? Elle en avait vu une qui volait jusqu'à l'autre bout de la cour et qui s'était écrasé dans un buisson. Elle se rappelait même de l'endroit exact. C'était peut-être, même sûrement ce qu'il cherchait.

D'abord, le panneau. C'est vrai après tout on peut trouver différentes informations dessus, les horaires, les professeurs absents bref tout quoi. Alors que son doigt se penchait vers la liste des horaires d'ouverture des bâtiments, elle entendit les paroles de l'homme. « C'est toujours mieux ça que rien je pense... Merci de prendre la peine d...de t'occuper de moi... Tu devais avoir quelques choses .. euh... d'autre à faire sûrement ? » Bon c'est vrai, elle avait cour à ce moment même. Mais bon.. Il faut être généreux de temps en temps. Offrir son aide. Il était mal à l'aise en sa compagnie, elle le voyait. C'était comme-ci parler aux gens l'effrayait. En quelques sortes, ils avaient un point commun. Il ne l'exprimait certes pas de la même manière mais bon.

« - J'suis censé avoir cours là. Mais c'est pas grave, de toute façon j'avais pas envie d'y aller. »

Le vent soufflait, elle n'aimait pas cela. Elle détestait même. À ce moment même, elle pourrait carrément s'énerver contre elle-même juste à cause de cela. Mais bon après.. Passer pour une folle devant un inconnu c'était vite mal vu. Puis une chose l'étonna, son prénom. Elle l'imaginait avec un nom plus ' féminin '. « Je m'appelle Hisaka. Hisaka Fujiwara. Et toi ? » Aha, quelle question. Comment s'appelait-elle, et bien. Elle n'aimait pas dire tout sur elle, mais bon. À croire qu'elle n'avait pas le choix. Alors d'une voix sûre et froide elle prononça.

« - Je m'appelle Akio. »

Pas de nom de famille non, cela serait sûrement la première et dernière fois qu'elle le croiserait alors pourquoi en faire tout un tas ? Soyez sérieux merde. Qu'est ce qu'il en a à foutre qu'elle s'appelle Nishimura. Rien, ben voilà. « Euh… On doit chercher quoi sur ce panneau ? … »

En entendant ses paroles, elle soupira. Ne trouvant pas d'informations et de renseignement sur le panneau, elle se dirigea doucement et lentement vers le buisson où elle avait vu la feuille se déposer. Elle plongea sa main dans celui-ci et se retint de dire ' aïe '. Il y avait des orties, mais ce n'était pas grand-chose pour elle, cela la piquait c'était sûr. Ayant déjà vécu pire, elle ne se fit pas entendre. Elle saisît la feuille de ses mains, puis se redressa en regardant l'homme.

« - C'est ça que tu cherches non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Mar 18 Sep - 17:30

« - C'est ça que tu cherches non ? »

Par le plus grand des hasards, cette jeune demoiselle avait retrouvé la feuille dont avait besoin Hisaka pour savoir les taches qui lui était nécessaire de faire pour entrer dans ce lieu. Il l’attrapa, la regarda et stupéfait que la chance ait tourné, leva la tête vers Akio et lui fit un sourire dont seul quelques privilégiés pouvaient avoir la chance de voir.


« C’est ça ! C’est vraiment cette feuille ! Euh… Merci beaucoup. M… Merci ! »

Il fixait la jeune fille, puis baissa la tête sur la feuille pour vérifier si c’était bien elle encore une fois, mais oui, c’était elle ! C’était bien elle ! Elle l’avait trouvé. Heureusement qu’il l’avait croisé ! S’il ne l’avait pas croisé, il ne l’aurait jamais retrouvé. Chance ? Destiné ? Bénédiction divine ? Peu importe ! Ce qui importait, c’est que la feuille soit entre ses mains, entre ses doigts doux et délicats.

« Encore une fois merci ! Je vais attendre que... l’accueil ouvre, je dois aller y faire quelques… détails. »

Malgré cette trouvaille, il était encore mal à l’aise. Il souriait encore gentiment, euphoriquement, voir même bêtement. Il lui était redevable d’avoir pu réussir sa première journée dans cette établissement. A la base réticent, il était tombé sur la personne qu’il devait rencontrer.

« Euuuh… je devrais peut être pas te retenir euuh… plus longtemps. »

Son sourire disparaissait au fur et à mesure du temps, comme-ci la réalité reprenait le dessus, comme-ci tous son passé lui revenait directement dans le visage et attaquait ce moment plaisant. Malgré tout, il était moins... effrayé par cette jeune fille, qui malgré son aspect "racaille", semblait être une personne remplie de de bonnes intentions. Il réussissait à la regarder un peu plus dans les yeux, voir leurs couleurs, mais cela n'empêchait pas qu'il détournait les yeux, gêné comme à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé] Sam 22 Sep - 13:56

PERDU AU PENSIONNAT ! (ft Hisaka Fujiwara)

« So take my hand, and take my whole life too »
Il avait l'air tellement heureux. Son expression qu'il avait affiché en apercevant la feuille dans ses mains. C'est bizarre, voir quelqu'un sourire aussi facilement pour quelque chose de la sorte, elle ne comprenait pas, comment quelqu'un pouvait être ainsi. Ce sentiment.. Oui c'était cela, elle ressentait de la jalousie au fond d'elle. Parce qu'elle n'arrivait pas à être comme lui. Mais.. au final, peut-être était-ce mieux ainsi non ? « C'est ça ! C'est vraiment cette feuille ! Euh... Merci beaucoup. M... Merci ! » Avait-il dit. Akio ne lui répondit pas, et laissa juste un petit sourire s'afficher dans le coin de ses lèvres. Elle n'avait rien fait de spécial, et il la remerciait. Quelqu'un de trop gentil.. Oui beaucoup trop même.

Le vent continuait de souffler, le bruit des feuilles se faisaient entendre. Le regard de la jeune fille se porta vers un arbre, qui était plus petit que les autres, différent des autres pour mieux dire. Sûrement en train de ' grandir '. Bizarrement, c'est comme-ci elle se reconnaissait dedans. Elle perdit son sourire et l'observa quelques secondes, laissant dans son regard un léger brin de tristesse. Mais, elle sortît rapidement de ses pensées en entendant à nouveau les paroles de celui-ci. « Encore une fois merci ! Je vais attendre que... l'accueil ouvre, je dois aller y faire quelques... détails. » Tout en continuant de regarder vers le petit arbre, elle lui répondit avec sérieux.

« - De rien, mais.. j'ai rien fait de spécial.. »

C'est fou parfois ce qu'une simple rencontre, peut vous faire rappeler. Akio le savait, c'est pour cela qu'elle préférait éviter de parler aux gens, de s'attacher. La peur de souffrir. Il était à présent neuf-heures et demie, la sonnerie retentit, les élèves commençaient à remplir la cour. Tandis qu'elle entendait les paroles et les rires, son regard se porta vers l'homme. « Euuuh... je devrais peut être pas te retenir euuh... plus longtemps. » C'est vrai. Il était temps, de quitter cette personne qu'elle avait généreusement aidé. De laisser le destin reprendre le dessus, allait-elle revoir cet homme ? Oh sûrement. Quand ? Cela, elle ne le savait pas. Laissons le hasard choisir, jouer avec ce qu'il arrivera.

« - Tu as raison, j'y vais. À une prochaine fois, peut-être. »

Une main passa dans sa chevelure tandis que l'autre alla remonter son sac qui avait légèrement glissé de ses épaules. Ses jambes se remirent en mouvements, elle se dirigeait vers sa salle de cours, avec les paroles d'une musique qui se répétait sans cesse dans sa tête.

« In this world it's hard to get it right, But all that I know is I'm breathing »
Revenir en haut Aller en bas
I'm Contenu sponsorisé !


MessageSujet: Re: Perdu au pensionnat ! [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Perdu au pensionnat ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Il était une fois, le pensionnat... [PV Sarah McWiller][Enfin terminé!]
» [Terminé] "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu."
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Archives :: Archives-
Sauter vers: