Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Akira Blackcrow ▬ [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I'm Akira Blackcrow !

Nombre de messages : 30
Age : 26


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: C'est compliqué
Relationship:
MessageSujet: Akira Blackcrow ▬ [100%] Jeu 8 Nov - 19:05


Dossier d'inscription à Yokosami



Akira
CARTE D'IDENTITÉ

NOM DU PERSONNAGE :
Akira Blackcrow
ÂGE / DATE DE NAISSANCE : né le 18 Juillet 1987 donc 25 ans
SEXE : Masculin~
SPORT : Muay Thaï
ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuel
GROUPE SANGUIN : O+
PROFESSION : Professeur de musique
RAISON DE SA PRÉSENCE A LA PENSION : Disons que quand tu tente de te faire la chère femme de ton directeurde bahut ça passe des masses~.

PHYSIONOMIE

On me demande à moi Akira de dire comment je suis de visu ? Tu sais baby doll j'ai autre chose à faire mais bon vu le joli petit lot que tu es, je vais faire l'exception qui confirme la règle~

Quand on me voit pas mal de choses étonne et me rends tout sauf anonyme face aux gens et honnêtement cela ne me dérange pas. Tout d'abord même si je ne suis pas un géant je mesure tout de même un mètre quatre soixante dix neuf. Mon poids n'est pas très important. Mes cheveux blonds limite dorés encadrent mon visage fin et angélique. Ils sont bien souvent en bataille sauf à l'endroit où je mets mes barrettes. Quoi ? Cela te fait rire de voir un mec avec des barrettes et alors ça m'empêchera pas de te passer dessus poulette~ enfin bref. Mes yeux te transperce et ils sont parfois bleus parfois verts, non je ne change pas d'iris comme de chaussettes je m'amuse simple avec des lentilles enfin je n'ai que deux paires. Mon sourire ravageur en attire plus d'une et parfois même plus d'un. Après tout comme je me dis si bien pour connaitre la vie il faut manger de tout. Mon nez est fin quant à ma bouche aux lèvres douces et agréables, il parait qu'elle fait de magnifique et divin baisers. Ma voix calme et sensuel comme la soie attendrira n'importe qui, enfin plus facilement les femmes même si j'ignore pourquoi~ Mon corps n'est pas sculpté comme la roche et je ne suis pas doté de muscle énorme et imposant. Malgré tout mon corps est assez athlétique et me permet d'être suffisamment agile pour me battre, mais aussi... Pour satisfaire ces dames...surtout les exigeantes si vous voyez ce que je veux dire~ Mes mains sont expérimentées et au doigté exquis étant donné que je suis un musicien assez doué. Je ne dirais pas que je vaux à la guitare les plus grands de Steve Vai à Hendricks, mais je sais me débrouiller comme il se doit. Mes bras ainsi que mes trapèzes, mes épaules et mon comporte plusieurs tatouages dont la taille varie en fonction de la zone où ils se trouvent. Mes oreilles même si elles sont cachées par mes cheveux d'ange comporte pas mal de piercings que ce soit la gauche ou la droite d'oreille.

D'un point de vue vestimentaire je suis plutôt pour les vestes à fermeture éclair me permettant d'affichait mon torse et d'avoir moins de difficultés à enlever mon haut. Mes jeans sont souvent rapiécés et je porte bien souvent des chaussures à la mode. Je dois par contre de temps en temps mettre mes fidèles bandages pour cacher les nombreuses cale et coupures qui se trouvent sur mes mains. Que voulez-vous se battre et faire de la guitare n'a rien de tendre pour vos mains, vraiment pas. Je me balade de temps en temps avec ma guitare qui ne me quitte jamais. Une vieille Gibson qui a pris la poussière pendant quelques temps et que j'ai ressorti, c'est une ESP LTD. Oui je sais, je ne joue pas avec de la merde en boite, mais pour du talent faut l'instrument. Qui plus est quand c'est une signature de James Hetfield qui coute un bras. J'allais oublier une chose, comme j'ai pu dire précédemment je sais me battre, la raison est que je pratique régulièrement la Muay Thaï cela me forge le corps et m'aide à mieux gérer mon caractère même si cela me défoule plus qu'autre chose. En tout cas cocotte maintenant tu es à moi...non ?
CARACTÈRE

A priori tu fais ta tête de mule et bah crois-moi ma chère tu ne gagneras pas~

A ce petit jeu je pense que du genre têtu et borné je fais fort. Si je décide qu'une chose est ainsi vous aurez beau vous y mettre à plusieurs et même me frapper pour me le faire comprendre, enfin si vous arrivez à me toucher, je ne changerais pas d'avis. Comme vous avez peut-être deviné facilement pour moi le sexe est une spirale où je m'arrête bien souvent. Le plaisir charnel est pour moi une gourmandise si exquise, ces corps nus ses formes et cette chair...Aaah rien que d'y penser, j'en suis tout remonté. Après tout c'est une autre façon de faire du sport que la Muay Thaï de faire du sport non ? Malgré cela même si le sexe et le fait de copuler me fait plus que plaisir je ne vois pas pour autant les femmes comme disons vulgairement de la bidoche. Oui elles sont attirante et pas qu'un peu, mais ce n'est pas pour autant, qu'il faut les traiter avec douleur, enfin sauf celles qui sont arrogante et qui se veulent agressives. Pour celles-là je ferais une petite incartade~ Je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds, mon caractère n'est pas un caractère de cochon, mais je n'ai jamais eu l'habitude de me soumettre surtout pas au lit. Je ne serais donc pas votre petit chien qui obéira à vos ordres, sans broncher, essayait ne serait-ce que de me brider et vous verrais le résultat les ami(e)s~ car après tout je tiens à mon identité humaine je ne suis point votre animal de compagnie. Calculateur et vif d'esprit, je m'amuserais à vous jouer des tours et à prendre mon pied en vous voyant être dans la galère comme pas possible pour vous en dépêtrer. Oui je me satisfais amplement de voir le visage des gens quand ils sont perdus, embarrassés ou encore terrorisé. Surtout quand j'en suis la cause, voir le regard apeuré d'une personne comme un chien qu'on aurait martyrisé dans sa cage pendant des jours et des jours. Enfin je préfère faire ça sur des humains, car les animaux ont les protège eux. Si vous vous amusez ne serais ce que de vous jouer de moi ma colère ne sera que plus dure. Je vous torturerais avec rage et violence tout en bafouant le moindre de vos principes vous ne serez plus humains vous serez ma chose mon esclave mon chien. Bref vous n'aurez plus une identité humaine, mais plutôt celle d'un objet qu'on range et jette aux grès des envies. Oui je suis impartial comme on l'a été par le passé avec moi mais c'est ainsi la vie. On peut dire que cela peut être considéré comme qualité et défaut puisque je reste quelqu'un de bagarreur et d'un peu trop impulsif sans oublier mon côté rancunier.


Pour ce qui semble être plus positif et que je peux considérer comme des qualités je dirais que pour commencer je suis intelligent. Je ne dis pas cela par pure vantardise enfin qu'à moitié. Je suis cultivé, car j'aime autant lire que m'envoyer en l'air, sauf quand la bibliothécaire est plus sexy que l'histoire, à ce moment-là le choix est vite fait. Je suis quelqu'un qui apprend très vite. Je ne dirais pas que je suis parfait à la guitare non mais les trois quarts des morceaux que je sais jouer, je les ai appris sans tablature. Ce n'est pas un exploit, car bon nombre de musicien joue plus à l'oreille qu'avec de quelconque partition et sans aucun doute j'en fais partie. Malgré tout le sadisme qui habite mon corps j'arrive de temps en temps à être à l'écoute des gens. On prend parfois comme exemple du fait de ma détermination sans faille de mon tempérament et de beaugosseatttiude, mais je ne suis pas un exemple. Je suis un beau parleur, mais qui sait ce qu'il dit et je ne pense pas qu'on puisses me reprocher ici-bas d'être un coureur de jupon, car elles sont toutes satisfaites a priori. Dernier disons positif je sais me mettre à l'écart. Si je vous vois mal, mais que vous me dites que vous désirez être seul je vous surveillerais de loin sans vous lâcher, mais ne vous collerais pas, je n'aime pas être lourd. Je n'ai éprouvé et surtout affirmé ma douceur qu'avec une et une seule personne, mais vous ne saurez aucunement qui elle est. Je vous dirais simplement qu'elle est unique, magique et magnifique. J'ignore si je vais un jour la revoir en tout cas cela m'enchanterait énormément croyez-moi. Encore que si elle a tant changer mon corps va réagir enfin bref. Bon ma chère je vais enfin faire de toi ma proie~

HISTOIRE

Tu sais qu'à force tu commences à mettre à rude épreuve ma patience Darling...~Je te dis l'histoire de ma vie ou en tout cas un résumé et après je te dévore avec plaisir~

Je peux dire que je suis né par du sang et de la douleur. Je suis un enfant qu'on a voulu protéger, mais qui a fini par protéger ceux qui lui voulaient du bien. Mes parents n'étaient pas très riches, mais malgré qu'ils soient immigrés ils ont tout fait pour s'intégrer. Hélas où nous vivions il y avait plus de connard au mètre carré que de gens sympathisants et agréables. Je suis né sur la couche miteuse de notre cher foyer. Ma mère après deux fausses couches, avait enfin réussi à donner vie à un petit être, tomba vite malade. Un accouchement fait en dehors d'un hôpital était déjà risqué, mais dans un endroit où l'hygiène n'est pas parfaite c'était du suicide. Quand j'ouvris mes yeux bleus ciels vers le monde, je ne vis qu'une mère a bout de souffle épuisé et livide et un père inquiet. Ce n'était surement pas les meilleures conditions pour vivre ni les meilleurs parents du monde je n'aurais pas trop le choix de faire avec. Après avoir été posé contre ma mère je pleurai quelques larmes et me cala contre la poitrine maternelle puis m'endormit légèrement. On aurait pu dire que ma vie serait plutôt tranquille, mais hélas ce ne fut pas le cas...Oh que non.

À peine avais-je l'âge de marcher que déjà les ennuis pointaient le bout de leur nez chez nous. Arpentant avec joie et bonheur la maison, comme tout enfant le ferait, je vis dans le salon un homme massif et effrayant. J'étais si naïf et innocent à deux ans qu'au lieu de m'enfuir sagement, je vins près de l'homme et lui éternua sur les chaussures. La seule chose que je me rappelle après avoir vu ma morve sur son pantalon c'est d'avoir fait un vol plané et d'avoir pleuré. Il faut dire qu'un homme de sa stature disons un bon mètre quatre-vingt-quinze et au minimum cent kilos n'avait vu aucun mal à envoyer jarter un gosse de deux ans. Après ma chute je me suis réveillé dans mon berceau avec un mal de tête et une bosse. Je t'avoue ma belle que c'est ce que je me rappelle vaguement, car des souvenirs datant de quand j'avais deux ans c'est chaud à se rappeler parfaitement. Mis à part cet incident mon enfance ce continua de façon assez constante. En prenant de l'âge je prenais aussi de la détermination de la rage et ma mauvaise humeur. Je ne voyais pas revenir l'homme étrange et violent qui m'avait fait me manger un mur, mais je voulais ma revanche. De façon limite aussi régulière que mon changement de comportement l'état de santé de ma mère s'aggrava. Elle était passée de légères fatigues avant mes dix ans à des nausées, des problèmes de respiration, de sommeil et parfois même elle était incapable de bouger. Mon père essayait tant bien que mal de l'aider, mais il était aussi médecin que moi doux comme un agneau.

Heureusement mes parents ne se demandaient pas pourquoi les gens du quartier étaient plus agréables qu'avant ma venue. C'était simple, quand un gamin que vous ne connaissez pas viens vous dire clairement que la prochaine remarque il vous brule votre maison, vous assassine vos animaux de compagnie ou viens vous réveiller en plein nuit armé d'un couteau bien souvent les gens cela ne rassure pas. En cachette j'apprenais des mouvements d'art martiaux pour me défendre et bien vite j'étais un vrai caïd et tous les gosses du quartier me mangeaient dans la main. Pourtant, à leur grand étonnement à côté de cela je bossais en cours, y allant régulièrement. Je n'avais fait aucune promesse, mais je ne voulais pas être un idiot c'était aussi simple. Les années avancèrent toujours aussi lentement et ce fut la veille de mes 18 ans que ma vie plutôt tranquille malgré les conditions assez limite changea du tout au tout. Tout d'abord, même si cela me chagrine encore aujourd'hui quand je t'en parle sweety girl, ma mère quitta ce monde aussi durement qu'elle avait souffert. Cela changea l'ambiance à la maison car cela m'avait rendu limite muet et mon père inconsolable. Bientôt la maison n'accueillit plus qu'un seul habitant : Moi. Mon père lui avait choisi la lâcheté et le ridicule. Imagine toi quand tu rentres tranquillement du lycée et qu'étrangement tu ne trouves personne et n'entend même pas de pleurs d'un père complètement détruit. Inquiet malgré mon caractère je montais les marches et accouru vers sa chambre. Hélas ce fut trop tard, au bout d'une corde inerte et sans vie pendait mon paternel, cet homme qui, même s'il n'avait jamais prouvé qu'il pouvait être un bon père ne nous avait jamais lâché. Il ne me parlait peut-être pas autant que les autres pères, mais il avait veillé à l'évolution de mes notes et de mon comportement en cours. Autant en dehors de la maison j'étais un tueur, un garçon dangereux assassin et surtout brutal autant en cours j'étais calme attentif et assidu. Pendant mes années de collége, je n'avais aucun amis ; sauf elle. Une douce demoiselle aux cheveux blond si magnifique et qui était tellement...J'en perds mes mots limite.. Elle possédait un caractère et une façon d'être. Une fille espiègle charmante et piquante. J'adorais ça, j'aimais cela oui ! Hélas même si on s'entendait comme deux comparse deux ami (e)s de toujours la fin de mes études au lycée et le début de mes années de fac on stoppait notre élan. Après ça je ne l'ai jamais revu même si dans ma tête elle restait un bon souvenir~ En gros dans la rue je méritais milles et une insulte, mais en cours aucun commentaire. Je ne pouvais plus rester dans cette maison après les évènements. Pourtant, une dernière chose me fit rester encore une année. Ce type, celui que j'avais vu pendant mes deux ans et qu'il avait assisté bizarrement à l'enterrement de ma mère comme celui de mon père, lui je devais le retrouver.

Ce fut un 12 juillet de ma 19e année que je le retrouvais enfin. Pendant ces 17 années j'avais non seulement prit en taille, mais aussi en poids. Il me semblait toujours aussi grand et robuste mais beaucoup moins imposant que quand j'avais refait avec innocence son pantalon de ma nase. Il se trouvait en pleine course au beau milieu du marché. Sans aucune sympathie je vins l'interpeller et lui dire :

« Je ne sais pas qui tu es espèce de malade, mais dit-moi tout de suite pourquoi je t'ai vu quand j'avais deux ans et aussi aux enterrements de mes parents ! »

Etrangement me poussant légèrement de son bras il prit quelques oranges sans même me répondre puis me fit un geste de la tête de le suivre. Le suivant en étant en totale méfiance vis-à-vis de lui je me retrouvais face à une énorme bâtisse. C'est alors qu'il ouvrit la bouche et me parla :

« Tout d'abord, mon garçon je ne suis pas un malade je suis ton oncle, secundo si j'ai assisté à l'enterrement de ma soeur et son mari c'est parce qu'il le fallait. Je devais avoir la sureté que TU tenais le coup après leurs morts. Après tout peu de gosse arrive à supporter de perdre leurs parents aussi jeune. Pour le petit vol planté à tes deux ans, disons que de la morve d'un gosse de deux ans sur un pantalon neuf et passé au pressing m'a quelques peu énervé. Ce que tu ne te rappelles sans doute pas c'est que c'est moi qui me suis occupé de mettre de la crème sur ta bosse et aussi de te mettre au lit. Maintenant si tu veux vivre dans de meilleures conditions mon foyer t'est ouvert. Il n'y a qu'une seul règle chez moi : Obéi à ce que je te dis sinon tu retourneras dans ton taudis compris ? »

Pour une fois dans ma petite vie je ne cherchais pas à faire état de force ou à jouer les malins. Après tout je ne faisais sans doute pas le poids face à lui. J'acceptais donc de vivre chez mon oncle à peine retrouvé. Avec son aide et un peu de son argent je pus me payer des cours de musiques et a 25 ans en plein milieu de mes études que je décidais avec son accord de devenir professeur. Il savait pertinemment qu'il me fallait un établissement où mes états d'âme mon comportement volage et mon caractère pouvait vivre. Cela mit plusieurs semaines, mais il finissait par me trouver l'adresse et l'endroit où se trouvait un établissement pour moi. Le pensionnat Yokasami. Je ne savais pas ce qu'il allait en être là-bas mais j'avais déjà hâte.

Maintenant ma belle tu es totalement à moi !~

*La suite de cette scène sera censurée au montage*




HORS JEU

AVATAR CHOISIT : Togainu No Chi - Gunji .
VOTRE PSEUDO : Skinshot
VOTRE ÂGE : 20 piges hélas
CODE DU RÈGLEMENT :


Dernière édition par Akira Blackcrow le Jeu 3 Jan - 0:26, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Akira Blackcrow ▬ [100%] Jeu 8 Nov - 19:37

Bienvenu et bonne chance pour ta fiche =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Akira Blackcrow !

Nombre de messages : 30
Age : 26


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: C'est compliqué
Relationship:
MessageSujet: Re: Akira Blackcrow ▬ [100%] Jeu 8 Nov - 22:16

Merci Jeanne boobs~
Revenir en haut Aller en bas
"Devil beside You"
avatar
I'm Liam A. Stanford !

Nombre de messages : 140
Age : 26


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: 100% célibataire
Relationship:
MessageSujet: Re: Akira Blackcrow ▬ [100%] Ven 9 Nov - 11:11


Bienvenue à Yokosami.

Le pensionnat peuplé de pensionnaires pervers.


Bonjour, bienvenue à toi sur le forum. Je te souhaite une bonne continuation pour ta fiche. Perle qui se charge des fiches viendra prochainement te valider lorsque ta fiche sera finit. Si elle n'agit pas dans l'immédiat, merci de ne pas faire de double poste pour signaler la fin de ta fiche. Il te suffit juste d’éditer ton message et de changer la couleur du titre de ton sujet.

En attendant tu peux toujours : Rescenser ton avatar, Réaliser une fiche de relation, passer une commande de kit , ou jouer au flood.

Nouveauté du moment : Un évènement hors rpg arrive prochainement opposant deux clans. Nous recrutons deux leader pour être à la tête de ces derniers.
A tout de suite pour devenir leader !

Une fois validé, il ne te restera plus qu'à RP sur le forum. Bonne continuation à toi.

Shiki Saito, administrateur du pensionnat Yokosami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Akira Blackcrow !

Nombre de messages : 30
Age : 26


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: C'est compliqué
Relationship:
MessageSujet: Re: Akira Blackcrow ▬ [100%] Ven 9 Nov - 15:56

Fiche terminée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Perle D. Ryan !

Nombre de messages : 279
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: Libertin(ne)
Relationship:
MessageSujet: Re: Akira Blackcrow ▬ [100%] Ven 9 Nov - 16:15

• Bienvenue !

J'aime le caractère de ton perso, il nous faudra un RP un de ces quatre cela pourrait devenir amusant !

Je te valide !

Et vue que tu commences une nouvelle vie chez nous va vite jeter un coup d'oeil dans les demandes de RP, peut-être y trouveras-tu chaussure à ton pied pour commencer ton aventure à Yokosami. Et pour finir, si tu veux avoir un avatar et une image rien qu'à toi je te conseille d'aller Recenser ton avatar.

Bon RP à toi \o !
Revenir en haut Aller en bas
I'm Contenu sponsorisé !


MessageSujet: Re: Akira Blackcrow ▬ [100%]

Revenir en haut Aller en bas

Akira Blackcrow ▬ [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Retour à l'académie (PV : Akira)
» Désertion de Akira~Senjutsu du Grizzli
» Couple Akira & Dahlia
» Fiche technique de Akira Rease
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Tout d’abord et avant tout ! :: Fiches de Présentations :: ♦ Professeurs-
Sauter vers: