Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Miho || FINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I'm Miho Konosu !

Nombre de messages : 5
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: 100% célibataire
Relationship:
MessageSujet: Miho || FINIE Dim 4 Nov - 10:41


Dossier d'inscription à Yokosami



MIHO
CARTE D'IDENTITÉ

NOM DU PERSONNAGE : MIHO KONOSU
ÂGE / DATE DE NAISSANCE : 22 ans / 3 Juillet 1990
SEXE : Femme
SPORT : Tennis, bon niveau
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
GROUPE SANGUIN : A (AO) -
PROFESSION : Conseillère d'orientation
RAISON DE SA PRÉSENCE A LA PENSION : Pour le travail

PHYSIONOMIE

    Petite blonde aux yeux bleus. C'est assez bien résumé pour décrire ce que je suis, finalement. 1m 61, c'est ce qu'il est écrit sur ma carte d'identité. Je dois avouer que j'ai triché de quelques centimètres. En réalité, j'approche le mètre 60 (vous voyez, je triche encore pour me grandir en disant "j'approche"). Chez moi, tout est petit. Au moins, je ne suis pas disgracieuse. (On se rassure comme on peut). C'est difficile d'être petite. Les gens ne vous prennent pas au sérieux. Vous êtes simplement "le petit truc trop mignon là bas" ; Moi j'aimerais être "le truc trop génial qui représente quelque chose à mes yeux".

    Mais on a pas toujours ce qu'on veut. Comme pour mes cheveux. Ils sont naturellement blond ; Alors certes, c'est sympa, c'est original, mais justement ! C'est trop original. Les gens pensent que ce sont des faux. Enfin... Des faux... Ils ne pensent pas que c'est une perruque non ! Ils pensent que c'est une coloration. Mon papa est japonais, ma maman aussi, et elle est toute aussi blonde que moi. Entre nous, on doit avoir des origines russes ou je ne sais pas trop d'où... En tout cas, personne n'a jamais rien voulu me dire. Moi j'aurais préféré qu'ils soient sombre, comme ceux des autres filles.

    Femme à lunette, femme à qu... Non, je ne suis pas comme ça. Déjà, c'est une abomination de faire une généralité de la sorte ! Parce que tôt ou tard, les femmes ont toutes besoin d'une correction oculaire...
    De toute façon, mes lunettes, je ne les mets pas souvent. Simplement lorsque j'ai besoin de lire longtemps : mes yeux fatiguent et si je ne me transforme pas en petit rat de bibliothèque (c'est l'impression que je renvoie avec ma paire de lunette), je ne vois rapidement plus rien du tout.

    J'essaye, depuis que je suis dans le monde du travail, de m'habiller correctement. Il faut quand même que, malgré la différence d'age (qui n'est d'ailleurs pas toujours au rendez vous), je sois un tantinet différente des élèves que je conseille. Néanmoins, lorsque je suis de congé, le week end et les soirs de semaine, l'adolescente reprend bien vite le dessus sur la jeune femme ; Je n'ai alors pas souvent le courage de me priver de troquer jupe et escarpins contre mon jogging et mes baskets.


CARACTÈRE

    La curiosité est non seulement un vilain défaut, mais aussi un des nombreux qui apparaissent sur la liste des miens. J’ai toujours voulu tout savoir, à n’importe quel prix. De temps en temps, tout ça tourne à la paranoïa. Je crois entendre ce que je veux entendre, et je m’en rends malade pour le plaisir de me faire du mal.

    Masochiste ? Pas vraiment. Disons seulement que parfois, la vie est trop plate, il me faut quelque chose à ruminer, une excuse pour pleurer, une excuse pour haïr.

    Mais je ne suis pas toujours comme ça. La plupart du temps, je suis une petite fille - enfin, une petite femme - heureuse de vivre et jamais à court de répliques piquantes, cinglantes.

    S'il y a bien quelque chose que j'aime par dessus tout, c'est avoir une conversation avec cet affreux jeune homme que je déteste par dessus tout. Les sujets de nos discours sont banals pour le fond, mais c'est avec passion que je choisi le moindre de mes mots lorsque je lui parle. J'ai éternellement besoin de lui prouver que je ne suis pas cette cruche qu'il pense que je suis. Je lui réponds avec intelligence, en lui rendant l'absence d'estime qu'il me porte par une certaine méchanceté.

    Je suis comme ça, différente en fonction de la situation et des personnes que j'ai en face de moi. Qui ne l'est pas ? Je m'adapte, et vous seriez bien mal venu d'essayer de me mettre dans une boite, de me coller des stéréotypes sur le visage. Je suis moi, unique et puis c'est tout.



HISTOIRE

    Infirmière, c’est ma grand-mère qui a aidé ma maman à me mettre au monde. Je suis née dans la minuscule maison familiale, sous le regard de mon père qui s’est alors dit que cette journée commençait de façon absolument émétique. Je n’ai jamais su pourquoi maman n’avait pas voulu qu’on l’emmène à la clinique pour l’accouchement. Entre nous, je crois que c’est tout bonnement car elle n’avait elle-même pas la réponse à cette question. Il y a des choses comme ça, qu’on ne peut pas expliquer dans nos décisions, maman et moi. Comme par exemple dire pourquoi je ne voulais pas parler à mon cousin ; Nous avons grandi ensemble, dans la même maison, et pourtant, je n’ai jamais pu lui adresser la parole. En fait, il y a une raison à ça, je crois : Je ne l’aimais pas. Il était tout ce que mes parents voulaient que je sois, et que je n’étais pas. Brillant à l’école, il était destiné à un futur plein de réussite tandis que je n’allais que vers un mur ou un fossé quoi que je décide d’entreprendre.

    Pourtant, mes parents m’aimaient. J’étais leur petite princesse, leur petite merveille, destinée à se taire et à obéir. Ce qui était bien évidement hors de ma portée, comme toutes ces autres choses… Pour lesquelles je n’étais définitivement pas qualifiée.

    Ma mère s’est, entre autre, obstinée à vouloir faire de moi une bonne cuisinière, me répétant sans cesse qu’il était nécessaire de savoir préparer à manger correctement si on voulait épouser un homme digne de ce nom. N’y voyant aucun rapport, et n’étant pas pour le moins du monde intéressée par des noces, je ne faisais aucun effort.

    Aujourd’hui, je dois bien reconnaitre que je m’en mords les doigts. C’est dur, quand on vit seule, de ne pas savoir faire cuire ne serait-ce que du riz.

    De toute ma scolarité, mes résultats furent acceptables. J’étais « dans la norme » ; En gros, j’étais aussi bête que les autres, mais pas plus. Quel soulagement pour mes parents qui furent alors content que ma stupidité ne soit plus cette singularité qu’ils avaient si peur de voir en moi.

    Diplômée, je me suis dirigée vers des études de droit, que j’ai bien rapidement abandonnées à cause de mon manque de jugement. Fiancée à un coréen de ma promotion, l’avenir à ses côtés se voulait non seulement sans l’ombre d’un problème mais également bercé dans l’opulence et l’affluence. Irrésistiblement attirée par ces promesses de richesse et de contraste avec ma vie passée, je signais, innocente, un pacte avec le diable.

    Mon mariage était prévu le 1er juillet, veille de mon anniversaire.

    Trois jours avant cette date fatidique, un sms me prévint que le marié avait disparu, et que la cérémonie était par conséquent annulée, de même que le mariage, mon mariage. Disparu ? Mais comment pouvait-on encore disparaitre à notre époque ? Je n’avais pas plus d’information, pas plus de précision. Je n’ai pas tout de suite fait le lien entre cette étrange disparition et la fin de mon conte de fée embryonnaire ; tout était fini, avant même d’avoir commencé.

    Bouleversée mais pas triste, je me suis rendue compte que je n’étais pas amoureuse de l’homme que j’allais épouser mais de la situation que ce mariage allait me procurer. S’en était il aperçu avant moi ? Etait-ce pour cette raison qu’il avait préféré fuir, lui qui m’aimait pour ce que j’étais ? C’était donc moi, l’ignoble, l’affreuse, la « salope » ; Je n’étais pas la victime de l’histoire, ce n’était pas moi que toutes ses personnes autours de moi devraient consoler.

    3 ans plus tard, une formation et une bonne dose d’antidépresseur avaient fait de moi la femme affligeante qui se permettait de donner des conseils d’orientation dans une école. Qu’est ce que j’en savais au fond, de l’orientation. Va savoir ; Y n’empêche que j’arrivais à m’épanouir en aidant des adolescents, à peine plus jeune que moi, à trouver leur voie, faute d’avoir trouvé la mienne.


HORS JEU

AVATAR CHOISIT : Cinia Pacifica
VOTRE PSEUDO : Barbie.
VOTRE ÂGE : 18 ans
CODE DU RÈGLEMENT : - Contente de le savoir owo


Dernière édition par Miho Konosu le Dim 4 Nov - 17:35, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Miho || FINIE Dim 4 Nov - 11:19

Bienvenue à toi ! ^^
Je ne sais pas pourquoi mais en voyant ton avatar, j'ai bien eu envie de lui donner un cours ^^
Hâte de voir ta fiche terminée et de découvrir qui est donc cette Miho
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Miho Konosu !

Nombre de messages : 5
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: 100% célibataire
Relationship:
MessageSujet: Re: Miho || FINIE Dim 4 Nov - 16:25

Merci !

La fiche est finie ♥ Les descriptions sont pas top mais j'étais un peu à court d'inspiration T-T.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Perle D. Ryan !

Nombre de messages : 279
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: Libertin(ne)
Relationship:
MessageSujet: Re: Miho || FINIE Dim 4 Nov - 20:19

• Bienvenue !

Je te valide !

Et vue que tu commences une nouvelle vie chez nous va vite jeter un coup d'oeil dans les demandes de RP, peut-être y trouveras-tu chaussure à ton pied pour commencer ton aventure à Yokosami. Et pour finir, si tu veux avoir un avatar et une image rien qu'à toi je te conseille d'aller Recenser ton avatar.

Bon RP à toi \o !
Revenir en haut Aller en bas
I'm Contenu sponsorisé !


MessageSujet: Re: Miho || FINIE

Revenir en haut Aller en bas

Miho || FINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Tout d’abord et avant tout ! :: Fiches de Présentations :: ♠ Personnels-
Sauter vers: