AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]

Partagez|

Rencontre en plein air (pv Fuzuki et Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Rencontre en plein air (pv Fuzuki et Aaron) Mar 30 Oct - 3:17



Rencontre en plein air

Fuzuki Kusama
&
Aaron Anderson


Depuis qu'il était entré au pensionnat Aaron n'avait pas vu le temps passer, il courait un peu partout entre la découverte des lieux, ses nouveaux cours... Bref sa vie allait à 300 km/h et il se sentait épuisé. Et pour bien en rajouter il ne c'était toujours pas fait d'amis... Mais malgré cela il était plus qu'heureux d'être là et il comptait bien en profiter! D'ailleurs aujourd'hui il avait un jour de repos et il espérait pouvoir en profiter pour se reposer un peu en se baladant dans le magnifique jardin du pensionnat. C'est donc vers les coups de 10h que le jeune homme se prépara : il enfila un jean, une chemise noire légèrement trop ouverte, ses converses noires favorites, embarqua son paquet de clope et sa guitare et hop le voilà parti pour le jardin. En passant devant la caféte il en profita pour se prendre un pain au chocolat car il sentait son estomac lui réclamer à manger.

Après quelques minutes de marche Aaron arriva en vue du jardin, il inspira un grand coup afin de prendre un bon bol d'air frais et il se mit à sourire, il se sentait déjà mieux. Le jeune homme ne supportait pas de rester enfermé trop longtemps cela remontait à l'époque où il avait été malade, il avait besoin de sortir et de se sentir libre pour ne pas exploser. Aaron se baladait tranquillement observant les couples, les groupes d'amis assis sur l'herbe, les gens solitaires comme lui... Au bout d'un moment il repéra un endroit calme sous un cerisier en fleur où quelques oiseaux avaient élus domicile. Il s'assit donc au pied de l'arbre, appuya sa tête contre le tronc de celui-ci et ferma les yeux quelques instants pour profiter du calme de cet endroit. Au moment où il se sentait partir au pays des rêves le jeune homme ouvrit les yeux et s'alluma une cigarette, c'était dans ces moments là qu'il adorait fumer, il se sentait en paix avec lui même et avec le monde. Une fois sa clope finie Aaron décida qu'il était temps de s'entrainer un peu à cette nouvelle chanson qu'il avait écrite à son arrivée au pensionnat. Il sorti donc sa guitare de sa housse et commença à gratter les cordes doucement puis après avoir vérifier que personne ne l'entendait il se mit à chanter cette chanson que le pensionnat lui avait inspiré. Se laissant porter par la musique il ne se rendit pas compte que quelqu'un approchait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Fuzuki Kusama !

Nombre de messages : 65
Age : 22


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: En couple
Relationship:
MessageSujet: Re: Rencontre en plein air (pv Fuzuki et Aaron) Mar 30 Oct - 23:32

Aujourd'hui n'était pas un jour à mettre des talons...

Pour comprendre cette anecdote, il faut remonter quelques jours plutôt. Fuzuki avait en tête de s'acheter une nouvelle paire de chaussures. Elle était à la recherche d'une paire de bottes, mais elle ne savait pas exactement ce qui lui faisait envie. Bille en tête et accompagnée de camarades de classes, ils allèrent arpenter les rues de la ville en quête de : LA paire chaussure. La jeune femme était toute excitée de pouvoir ajouter cette future paire de chaussure à sa garde robe. La chasse commença !

Ses amis se dirigèrent naturellement vers des magasins de prêt-à-porter et autres friperies. Fuzuki leur fit signe qu'elle allait commencer sa "quête". Elle regarda chaque vitrine avec minutie, sans suivie immédiatement une moue sur le visage de la jeune femme, à la vue des chaussures exposées. Mais elle ne baissa pas les bras. Et le miracle fut... ! Elle arriva devant un magasin, surplombé d'une modeste enseigne rouge écrite en caractère chinois. Fuzuki ne savait pas les lire, mais elle les avait reconnus. Elle s'empressa d'entrer, et pris LA paire de chaussure.

Elle essaya la paire de bottes qui lui avait tapé dans l'œil et par le plus grand des hasards, elles lui allèrent à merveille. Elle s'empressa de les payer et partie pour montrer son acquisition à ses amis. Forte de l'enthousiasme que suscitaient ses chaussures, elle décida de les mettre pour aller en cours. Ce qui nous fait ainsi, tomber aujourd'hui.

Fuzuki avait cours aujourd'hui. Plus précisément deux de japonais. Elle avait soigneusement préparé ses affaires la veille, et surtout LA paire de chaussures. Elle prit le temps d'enfiler un débardeur en coton rouge, puis un slim noir et enfin LES fameuses bottes à talons. Elle rehaussa ses cheveux en une haute queue de cheval. Elle prit son sac et enfila sa veste en cuir marron, puis claqua la porte derrière elle. Fière de ce qu'elle portait au pied, elle faisait exprès de bien prendre le temps de marcher pour que tout le monde puisse admirer ses chaussures.

Fuzuki n'était pas une personne narcissique, mais il fallait avouer que lorsqu'elle se sentait belle et sûre d'elle, elle aimait le montrer. Elle avait du charme et le savait, alors pourquoi se voiler la face ? Bref, elle descendit les marches quatre à quatre pour rejoindre le bâtiment où elle avait cours. Elle entendit des étudiants dire que le professeur qu'elle aurait serait soi-disant absent. Ne croyant pas à ses rumeurs, Fuzuki fonça en direction de la présupposée salle. Puis, le drame arriva…

En courant, un de ses talons se cassa. Fuzuki fit un vol plané, en plein dans les buissons qui longeaient le bord du bâtiment où elle courait. Elle eût peine à se relever et lorsque ce fut le cas, un membre du club d'athlétisme la poussa et elle retomba. Mais cette fois ci, elle ne tomba pas dans les buissons mais dans la boue ! Et oui, dans cette mélasse toute verdâtre, qu'est la boue ! Elle avait pour ainsi dire changé de couleur. Elle devenue verte-marronâtre, une sorte de couleur indescriptible !

Elle ne prit pas le temps de réfléchir, elle se releva. Elle attrapa son sac qui était pour ainsi dire plein de terre. Elle marcha d'un pas ferme en direction des locaux de sport. Elle se dirigea vers le seul membre qui était là. Il transpirait et avait les chaussures pleines de terre. Il ne lui fallait aucun indice de plus. Elle leva sa main, et lui assigna une claque monumentale. Elle lui lança un regard foudroyant:

_"Quand on fait tomber les gens dans la merde, on s'excuse ! C'est la moindre des choses !"

Elle tourna ce qui lui restait de talons propres. Le soleil tapait et les oiseaux chantaient. Cela lui rappelait ses vacances à Hokkaido, l'été dernier. Mais elle était bien trop énervée pour repenser à tout cela. Elle décida sur un coup de tête de se diriger vers le jardin du lycée. Le jardin était immense et la pelouse y était si verte ! Elle marcha, pour trouver un coin tranquille, pour se poster près d’un arbre sans regarder s'il y avait d'autres personnes. Et puis même s'il y en avait, elle n'en aurait rien à faire ! Elle n’avait même pas envie d’aller à son cours de japonais, et puis de toute façon elle n’avait que ce cours là, aujourd’hui.

Elle s'adossa contre le tronc d'arbre. Elle était sale comme un petit ramoneur. Elle avait de la terre sur les joues, ses vêtements étaient méconnaissables, et ses chaussures étaient en piteux état. Elle posa son sac plein de terre à côté d'elle et soupira un long moment. Quand tout d’un coup, elle entendit un accord de guitare, puis de nombreux suivirent. Elle avait l'impression de reconnaître l'air joué, et vint ensuite, une personne qui se mit à chanter. Elle entendit que cette personne avait un bien étrange accent.

Poussée par la curiosité, elle se retourna en sursaut pour savoir qui se cachait derrière cette guitare, et cette magnifique voix. Mais il était évident que la chance n'était pas de rigueur aujourd'hui. Et c'est ainsi qu'elle tomba en plein sur les jambes de la personne, qui s'avéra être un beau jeune homme. Ce bellâtre était de type occidental semble t-il. Il avait de beaux grands yeux marron et ses cheveux lui tombaient devant. Fuzuki fut perdue l’espace d’un instant, elle se rehaussa pour le regarder. Elle poussa doucement une de ses mèches, pour mieux observer son regard.

Elle avait l'impression d'être tombée sur un mannequin. Mais le genre de mannequin que l'on ne croiserai pas au Japon. Il fallait traverser tout l'océan Atlantique pour avoir l'occasion d'admirer un spécimen pareil ! Fuzuki sortit de son observation léthargique à cause d’un rire qu’elle entendit au loin. Elle sursauta et retomba de plus belle sur le jeune homme. Elle le regarda avec embarra.

_"Bonjour ! Et désolée de la saleté !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: Rencontre en plein air (pv Fuzuki et Aaron) Ven 9 Nov - 5:25

Aaron se sentait tout simplement bien, lorsqu'il jouait de la musique plus rien d'autre n'existait, il se sentait en parfaite harmonie avec lui même et avec le monde... Pendant qu'il se laissait porter par la musique le jeune homme repensa à ses premières semaines qu'il avait vécu ici à Yokosami et il se dit qu'il n'aurait pas pu être plus heureux car il était enfin loin de ses parents étouffant et il pouvait enfin vivre sa vie sans rendre de compte à personne. Oh bien sur il aurait aimé se faire des amis mais les gens de ce pensionnat avaient l'air peu enclin à accueillir un nouveau dans leurs « groupes ». D'ailleurs Aaron avait remarqué qu'ici les élèves étaient un peu spéciales, ils étaient si... extravertis! Au départ cela l'avait un peu choqué mais il avait fini par s'habituer à cette ambiance où le sexe avait l'air d'avoir une place importante... Mais malgré tout Aaron ne comprenait pas ce comportement et cette façon de penser, cela était si différent de lui! Mais bon mais s'il était comme ça les autres n'étaient pas forcément comme lui.

Tout en jouant et en chantant Aaron modifia quelque peu la mélodie et les paroles pour coller un peu plus à ce qu'il ressentait depuis qu'il était arrivé au Japon. La joie d'être loin de ses parents, de revoir ses grands-parents qu'il aimait tellement et surtout le fait de pouvoir enfin découvrir ce pays qu'il avait toujours tant aimé et de pouvoir partager avec les japonnais leur culture. Mais aussi la tristesse d'être loin de son pays et de se sentir si seul. Alors qu'il sentait des picotement aux niveaux des yeux, signe qui montrait qu'il allait se mettre à pleurer, il sentit quelque chose tomber sur ses jambes. Il ouvrit brusquement les yeux et se rendit compte que c'était une jeune femme qui venait de lui tomber dessus. A première vue la jeune fille paraissait sortir d'un bain de boue ce qui fît légèrement sourire le jeune homme mais derrière la saleté elle avait l'air plutôt mignonne avec ses longs cheveux argentés, ses joues pleines de terre et ses grands yeux gris bleus qui pourraient faire fondre le coeur de n'importe qui. Aaron était presque sure qu'elle était japonaise ce qui n'était pas pour lui déplaire. Alors qu'il l'observait la jeune femme repoussa une de ses mèches de cheveux et plongea son regard dans le sien, elle avait l'air comme fasciné et ce moment aurait pu être comme suspendu dans le temps. Puis tout à coup elle se reprit et retomba un peu plus sur les jambes de Aaron.

"Bonjour ! Et désolée de la saleté !"

Cela fît sourire Aaron, malgré la gêne que pourrait provoquer ce moment la jeune femme avait parlé comme si de rien était. Le jeune homme attrapa la jeune femme par la taille, la souleva doucement et la déposa à côté de lui en souriant.

« Bonjour! Et ce n'est pas grave ne t'inquiètes pas pour la saleté et puis ton arrivée fracassante m'a ramené à la réalité. Je m'appelles Aaron Anderson enchanté. »

Puis il sorti un mouchoir de sa poche et essuya doucement le visage de la jeune femme.

« Voilà c'est mieux! »
Revenir en haut Aller en bas
I'm Contenu sponsorisé !


MessageSujet: Re: Rencontre en plein air (pv Fuzuki et Aaron)

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre en plein air (pv Fuzuki et Aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Plein le cul de palpatine et de son sénat de mes deux
» Ouvrir la porte d'un avion en plein vol pour fumer...
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Archives :: Archives-
Sauter vers: