Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Présentation de Raenet Vrane [finie de mon côté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I'm Raenet Vrane !

Nombre de messages : 112
Age : 22


Feuille de personnage
Orientation: Homosexuel(le)
Situation: 100% célibataire
Relationship:
MessageSujet: Présentation de Raenet Vrane [finie de mon côté] Dim 24 Juin - 23:12


Dossier d'inscription à Yokosami



Taito de Vocaloid
CARTE D'IDENTITÉ

NOM DU PERSONNAGE :
VRANE Raenet
ÂGE / DATE DE NAISSANCE : Raenet a 19 ans et il est né le 28 octobre
SEXE : Raenet est un Homme
SPORT : Il fait un peu de musculation, mais il n’a pas de sport spécial, préférant nettement tirer avec un pistolet ou un sniper.
ORIENTATION SEXUELLE : Notre cher bonhomme est Homosexuelle 100%
GROUPE SANGUIN : Il est du groupe sanguin AB+
PROFESSION : Hôte le soir, après les cours
RAISON DE SA PRÉSENCE A LA PENSION : Raenet y a été inscrit par ses parents sur-protecteurs sous la pression de sa grand-mère

PHYSIONOMIE

A sa naissance, Raenet ressemblait à n’importe quel poupon : très peu de cheveux sur la tête, mais qui laissait déjà prévoir une chevelure très claire, ainsi que des yeux seulement semi-ouverts qui semblait d’une couleur bien particulière et qui sembla aux parents de ce nouveau-née noirs. Chose bien étrange d’avoir des yeux sombres lorsque votre chevelure est claire. Mais les premiers examens sur le bébé pour vérifier qu’il était en bonne santé les éclairèrent sur ce point : le tout petit garçon était atteint d’albinisme. Ses cheveux n’étaient donc pas clairs, mais blancs et ses yeux n’étaient pas noirs, mais un violet très sombre. Au fur et à mesure de sa croissance, ses parents ne purent que constater l’effet d’albinisme s’accroître : sa peau devint plus blanche, plus pâle, et ses yeux s’éclaircirent, mais restant toujours dans le violet. Lorsqu’il eut l’âge de choisir par lui-même, il décida de se faire une coloration et pour accorder ses cheveux avec ses yeux, il prit un violet assez foncée, presque noire. Il se mit également à la musculation sur le conseil d’un de ses cousins sportifs. Comme prédit par ledit cousin, son corps se muscla rapidement et il eut bientôt une taille fine, mais musclé. Sa peau laiteuse, quand à elle, se retrouva bientôt couverte de bleus et blessures, ainsi que de bandages, mais il ne perdait en aucun cas de son charme. On pouvait même affirmé qu’avec ses pansements, les filles le trouvaient encore plus craquant et attirant. Voilà ce qu’était désormais le jeune Raenet : une peau blanche couverte de bandages, des cheveux violets, des yeux violets également, mais plus claires, un corps musclé et fin et une taille de un mètre quatre-vingt pour soixante-neuf kilos.


CARACTÈRE

Et bien, à première vue, de loin donc, il semble être un étudiant comme les autres. Mais plus on s’approche de lui et plus un fort sentiment de froideur et de répulsion vous prend à la gorge. Raenet n’est pas le genre de type froid qu’on peut alors s’imaginer, c’est beaucoup plus compliqué que ça. Même en essayant de faire simple, on n’y arriverait pas. Pas avec lui en tous cas. Au vu de sa situation familiale et le comportement de ses parents, on pourrait s’attendre à rencontrer un jeune adulte joyeux, un peu timide, curieux, calme et extrêmement souriant et aimant. Mais c’est loin d’être son genre, cette façon d’être. Si on devait le qualifier en un seul mot, on dirait immédiatement "bagarreur". C’est la première impression qu’on a de lui et comme dit le dicton : « La première impression est toujours la bonne. » Bien sûr, Raenet est une personne qui aime se battre, mais ce n’est pas pour autant non plus qu’il est arrogant, hautain, irresponsable, colérique ou tout autres adjectifs qui va dans se sens. Parfois, évidemment, il peut être irresponsable, ça lui arrive en effet, lorsqu’il se bat, mais sinon, il sait ce qu’il doit faire et il le fait. De plus, cette impression de froideur qui l’entoure, caractérise plutôt la peur qu’on peut ressentir à son égard lorsqu’il est en colère ou qu’il est près à se battre. Il n’est pas du tout insensible ou asocial, au contraire, il peut facilement se faire des amis et sourit beaucoup. Il est même un peu fêtard sur les bords, car il adore passer du temps avec ses amis. Bref, Raenet n’est pas une mauvaise personne, il est charismatique, mais peut aussi être menaçant. Il est joyeux et souriant, ne se cachant pas, mais un chouia dédaigneux de la vie qui est trop morne à son goût. C’est d’ailleurs pour ça qu’il se bat : pour mettre du piment dans son existence.

HISTOIRE

Les deux parents du nouveau né s’étaient rencontrés à leur lieu de travail. Ils avaient peu à peu appris à se connaitre et après un an de vie commune, ils s’étaient mariés. Raenet a vu le jour trois ans plus tard. Raenet est né dans une famille qui vivait aisément et sans problèmes côtés financiers. Ses parents avaient lus beaucoup de livres sur la manière d’être un bon parent car ils ne savaient absolument pas comment s’occuper d’un enfant et encore moins d’un bébé. Heureusement pour eux, la grand-mère du petit garçon débarqua à l’improviste pour les aider à ne pas tuer le bébé par mégarde. Ce fut donc dans un cadre de vie confortable et aimant que l’enfant grandit.

Son enfance fut aussi joyeuse et il fut protégé par ses parents de toutes les choses possibles et imaginables. En fait, il était surprotégé plutôt et alors qu’un enfant normal en aurait profité et serrait devenu l’un de ses gosses de riche ne connaissant rien à la vie, Raenet se rebella très tôt contre cet amour limite étouffant. Il lui arrivait souvent de quitter la maison lorsque ses parents avaient le dos tourné pour rejoindre ses amis dehors. Jamais il ne fut puni pour ces fuites, ce qui poussa le tout jeune rebelle à les faire plus souvent, plus longtemps et plus loin. Ce petit jeu du chat et de la souris dura longtemps : jusqu’à ces douze ans pour être exacte.

Pendant l’année de son douzième anniversaire, son cousin s’installa dans l’immeuble à côté de celui de la famille. Raenet adorait rendre visite à son cousin de vingt-et-un ans. Ils passaient des heures à jouer ensemble à des jeux vidéo. Son cousin, Suhi, lui expliquait les choses qu’il ne comprenait pas et lui faisait partager sa passion du tir au pistolet. Raenet fut le plus jeune membre du club d’entrainement de Suhi, mais il devint rapidement aussi le plus talentueux. Ce fut également son cousin qui lui conseilla de faire de la musculation pour non seulement améliorer son équilibre corporel, mais aussi parce que dans la famille, on obtenait plus rapidement des muscles que la moyenne des gens. Pendant deux longues années, Suhi fut tout pour Raenet qui se disciplina un peu et arrêta d’être distant avec les autres. Il se mit aussi à vraiment travailler en classe grâce à lui.

Lorsqu’on cousin déménagea de nouveau, Raenet avait quinze ans. Sa métrise des armes à feu parvint aux oreilles de petits voyous qui se rapprochèrent de lui. C’est à ce moment-là que l’adolescent se mit à être couvert de blessures et de bleus. Il se battait quasiment tout les jours avec ses poings principalement pour aider ses nouveaux amis. Ceux-ci qui cherchaient tout d’abord à l’utiliser, se mirent à le considérer comme un petit frère digne de confiance et comme un ami sur qui compter. Une autre période de sa vie s’écoula ainsi où Raenet, malgré la situation aisée de ses parents, préféra se battre et travailler pour avoir son propre argent, plutôt que de se laisser étouffer par la protection de ses parents.

Bien sûr, sa grand-mère n’était pas du tout d’accord avec tout ça et voulait que son petit-fils se mette à étudier correctement. Elle décida donc de faire pression sur les parents du jeune garçon pour le forcer à aller dans une vraie école et assez loin de ses "mauvaises fréquentations". Ses parents ne tinrent qu’à peine deux semaines. A 19 ans, Raenet était toujours mineur aux yeux de la loi japonaise. Il avait sincèrement pensé à se faire émanciper, mais il fallait avoir certains diplômes pour cela, diplômes que le jeune rebelle n’avait pas. Il dut donc se plier au choix de sa grand-mère via ses parents et retourner à l’école, mais cette fois dans l’établissement Yokasmi. Sa mauvaise humeur s’envola pourtant lorsqu’un de ses amis lui raconta tout les biens faits de cet endroit, qui ferait de lui un vrai homme.

HORS JEU

AVATAR CHOISIT : Taito de Vocaloid
VOTRE PSEUDO : Nao
VOTRE ÂGE : 16 ans depuis Avril
CODE DU RÈGLEMENT :

Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Perle D. Ryan !

Nombre de messages : 279
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: Libertin(ne)
Relationship:
MessageSujet: Re: Présentation de Raenet Vrane [finie de mon côté] Lun 25 Juin - 10:41

• Bienvenu ! ♪

Je te valide ! Je ne trouve rien à dire ! =)

Et vue que tu commences une nouvelle vie chez nous va vite jeter un coup d'oeil dans les demandes de RP, peut-être y trouveras-tu chaussure à ton pied pour commencer ton aventure à Yokosami. Et pour finir, si tu veux avoir un avatar et une image rien qu'à toi je te conseille d'aller Recenser ton avatar.

Bon RP à toi \o !
Revenir en haut Aller en bas

Présentation de Raenet Vrane [finie de mon côté]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Fiche de présentation de Cerise Mercier [FINIE]
» Présentation de Téos (Finie, attente de validation)
» [Validée][Validée]Présentation de Kazu / Revo. [finie]
» Présentation de Kalis Antoy (Finie)
» Présentation d'Arumerita Karoku [Finie!]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Tout d’abord et avant tout ! :: Fiches de Présentations :: ♫ Etudiants-
Sauter vers: