AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]

Partagez|

La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I'm Sena Odelschwanck !

Nombre de messages : 80
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: En couple
Relationship:
MessageSujet: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Mar 8 Mai - 19:49

Quelle belle journée... ce matin là, les oiseaux chantaient, le soleil brillait. La jeune Sena se réveilla seule dans sa chambre ce matin là, sans réveille. Oui, ce matin là, à cause d'un professeur absent, elle n'avait pas cours. Elle avait l'habitude de dormir nue et, heureusement, rien dans le règlement intérieur n'interdisait ceci et cela la rendait bien heureuse. Déjà, chez son père, elle ne supportait pas les pijamas, qu'ils soient en coton ou en soie et chez ça mère... tout était permit si je puis dire.

Ainsi, elle se leva et alla ouvrir ses rideaux, observant le ciel ensoleiller. Cela la mit aussitôt de bonne humeur, un sourire s'étira longuement sur ses lèvres. Elle alla chercher ses vêtements pour s'habiller tout en chantonnant... La jeune femme passa rapidement dans la salle de bain pour se coiffer et se brosser les dents... Durant ce moment, elle repensa très fortement à l'invitation de Naoko, sa première amie en cette académie. Elle lui avait donner son numéro de chambre, mais n'avait pas oser aller la voir par pure timidité et peur de déranger. Étant donner l'heure, elle devait être en cour à ce moment là. Pourtant, elle avait envie de la voir. Elle sentait que quelque chose était passer entre elles et ce baiser... Sena rougit en repensant au baiser et frissonna même légèrement. Elle voulait ressentir à nouveau cela. La jeune femme se regarda alors dans la glace et se menaça elle même de sa brosse à dent, en imaginant la réaction de sa mère.

"Ma chérie, tu vas aller voir cette jeune femme ce soir sans trainer d'accords ? Ce serais bien malpolis de refuser l'invitation d'une si jolie jeune fille. Aller, du cran, sinon, le fouet !"

Elle rigola elle même en se regardant dans la glace en train d'imiter sa propre mère... mais son rire se transforma rapidement en larmes. La jeune femme voulait revoir sa mère. Elle lui manquait horriblement à présent. Elle nettoya rapidement sa brosse à dent avant de la rangée. Elle prépare son sac de cours en silence avant de sortir dans le couloir. Elle avait néanmoins laisser son sac dans la chambre, voulant juste aller prendre l'air avant d'aller manger. Elle part en direction des jardins, là où elle n'allait pas souvent. La jeune femme se laissa emportée par ses pensées. Elle pensait à Naoko, à Kanaeko (sa mère), ou même à Sayuri (sa belle mère). La jeune femme était en sécurité, mais es que sa famille l'était ? Et puis, que faire avec Naoko ? Doit-elle aller la voir ce soir ? Maintenant ?...

Mais, soudain, un choc terrible la fit ressortir de ses songes. Que c'était-il passé ? Qui avait-elle heurter ? Dans tout les cas, elle tomba sur les fesses, se faisant doublement mal... Elle se frotta la tête et avant même de voir qui elle avait heurter, elle s'empressa de dire :


"Pardonnez moi... je ne vous avez pas vue..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Dim 13 Mai - 18:25

Un nouveau jour se leva sur le pensionnat Yokosami. Le soleil éclairait le ciel de sa chaleureuse lumière et une douce brise entrainait avec elle le chant des oiseaux. Les rideaux des fenêtres des dortoirs étaient tirés à tour de rôle, laissant ainsi pénétrer la lumière du jour. Chacun se réveillait à son rythme.

Depuis quelque temps, la météo se montrait clémente. Les jours de pluies avaient cessés et c’était un réel plaisir de profiter à nouveau du beau temps. L’humeur des élèves ainsi que celui du personnel étaient plus enjoué. Bref, le printemps faisait son grand retour.

Loin du tumulte matinal, le calme régnait dans les jardins. Une quiétude qu’appréciait tout particulièrement la reine des lieux : Luka Kashimoto. Les cheveux de couleur argent coiffés en bataille, des yeux rubis attisaient par la lumière du soleil, un corps élancé et néanmoins robuste, une allure de garçon manqué animé par un côté sauvage qui lui était propre. En quelques mots, voici comment on pouvait décrire la jeune femme qui occupait le poste de jardinière au sein du pensionnat. Vêtue de sa salopette kaki de jardinage, d’un simple débardeur noir et armée de son tuyau d’arrosage, elle rafraichissait les parterres de fleurs plantées la veille tout en jouant habilement avec le bâton de sucette qu’elle tenait en bouche. Cela faisait une demi-heure déjà qu’elle travaillait.

De manière générale, Luka habitait en ville. Elle se levait tôt le matin pour venir au pensionnat, mais il lui arrivait souvent de dormir sur place dans le petit local réservé aux outils de jardinage et autres produits d’entretien. Elle y avait laissé un sac de couchage, quelques boissons et autres aliments pouvant la dépanner lorsqu’elle désirait rester. Une sorte de camping qui ne la dérangerait pas plus que ça étant habituée par le passé à vagabonder sans jamais avoir d’endroit fixe où se poser. Peu de gens savaient que Luka était une ancienne yankee. Seul le directeur et le personnel enseignant était au courant. Que quelqu’un comme elle se reconvertisse en tant que jardinière portait sans doute à la moquerie. Une situation cocasse que Luka avait eu du mal à accepter. Mais aujourd’hui, elle s’en satisfaisait car après tout elle souhaitait prendre un nouveau départ et cet endroit lui avait laissé cette chance.

L’arrosage terminé, elle devait redonner un coup de neuf aux buissons qui formaient une longue haie, barrant ainsi les regards indiscrets des personnes venant de l’extérieur. Pour cela, elle avait besoin de son sécateur et de ses gants. Elle se dirigea donc vers le petit cabanon où étaient rangés ses outils. Elle marcha tranquillement, mains dans les poches, lorsque sans rien comprendre une personne lui fit du rentre-dedans. Le corps de Luka avait agi comme un pare-chocs, faisant rebondir le corps étranger qui l’avait percuté sur le sol. Il s’agissait d’une des pensionnaires de Yokosami. Fesses au sol, la demoiselle se frotta la tête et s’excusa aussitôt. De sa hauteur, Luka la sonda de ses pupilles rouge sang, silencieuse, mâchouillant mollement son bâton de sucette. Son regard paraissant plutôt froid glissa sur la silhouette de la jeune blonde. Puis dans un souffle rauque, elle brisa le silence.

"Je vois ta culotte. Non pas que ça me déplaise, mais les jeunes filles ne devraient pas la dévoiler ainsi."

On pouvait presque y voir un timide sourire moqueur souligné le coin des lèvres de l’ancienne yankee. Elle sortit lentement sa main de sa poche et la présenta à la jeune fille pour l’aider à se relever...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Sena Odelschwanck !

Nombre de messages : 80
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: En couple
Relationship:
MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Sam 19 Mai - 8:21

La jeune femme mit un peu de temps avant de comprendre ce qu'il lui arrivait. Elle avait eut presque l'impression heurter un poteau électrique tellement le choc avait été rude. Lorsque Sena releva la tête, elle se mit à rougir presque instantanément... Pourquoi rougir d'ailleurs ? Déjà à cause d'une hésitation pour le moins insolite. En effet, la jeune femme mit un instant à se demander si la personne en face d'elle était un homme ou une femme. Il fallait dire qu'il y avait un peu de quoi hésiter. Le faite déjà qu'elle ne bouge pas, ou à peine, lors du choc alors que celui-ci avait renverser la jeune étudiante montrait qu'elle devait être plutôt musclée. Ensuite, la salopette et cet accoutrement de jardinière n'arrangeait rien à cette hésitation. Mais, Sena n'était quand même pas bête, la douceurs de ses traits du visage témoignait de son véritable sexe, et même son regard froid ne venait rien gâcher chez elle.

Mais, ce qui la fit rougir, surtout, c'était ce quel
que chose de masculin dans la femme en face d'elle. Loin d'être laide, elle semblait en plus forte et droite. Il lui fallait la connaître pour en être sûre, mais cette femme avait probablement un caractère hautement masculin et, pourtant, un corps de femme. Son regard froids cependant intimidait la jeune femme et lui fit même un peu peur ; peur de se faire gronder ou pire... C'est pourquoi Sena préféra rester un instant les yeux poser sur sa poitrine, en essayant de la distinguer à travers le débardeur... Cette femme avait en effet une bien petite poitrine. Mais bon, la taille de la poitrine n'attirait pas réellement Sena. Parfois, une petite poitrine bien formée vaut mieux qu'une grosse poitrine déformée...

C'est alors que la jeune étudiante se secoua la tête pour chasser ses pensées, se rendant compte qu'elle était en train de regarder la jardinière en face d'elle de haut en bas et de la scanner pour voir si elle pouvait être « intéressante ». Elle restait humaine et bisexuelle après tout... et puis... quoi de mieux pour une bisexuelle qu'un garçon manqué ? Mais son cœur était déjà prit... quoi que.


Heureusement, les parole rauques de cette femme fit sortir notre jeune étourdie de ses pensées tumultueuses qui naviguaient dans sa tête.

"Je vois ta culotte. Non pas que ça me déplaise, mais les jeunes filles ne devraient pas la dévoiler ainsi."

Sena écarquilla les yeux et jeta un rapide coups d'oeil à sa mini-jupe. En effet, un des pans était complètement relever et mettait bien en valeur sa petite culotte blanche... Il n'en fallu pas plus pour que la petite blonde devienne rouge pivoine et pousse un petit crie suraiguë pour tirer sur le bas de sa jupette, afin de cacher sa culotte. Légèrement honteuse de s'être montrée ainsi face à une personne du personnel, elle préféra détourner le regard... Mais, comme l'avait dit la jardinière, ça ne semblait pas lui déplaire... le léger sourire qu'elle avait même laisser entrevoir le prouvait également. Elle se mit à dire d'une voix tellement affaiblit par la timidité et par une certaine honte :

« Excusez-moi pour ça aussi... »

C'est alors que la femme en face d'elle lui présenta sa main afin de l'aider à se relever. Sena resta ainsi un instant à regarder timidement et alternativement la main et la belle Jardinière en face d'elle avant de se la saisir afin de se relever avant de se frotter ses fesses endolories, détournant le regard... Il fallait dire que l'allure de la femme en face d'elle l'intimidait. Elle osa à peine la regarder et se mit à dire une chose vraiment bête et inutile en sachant qu'elle avait déjà la réponse.

« J'espère que je ne vous ais pas fait mal... »

Mais, se rendant compte que ce qu'elle venait de dire était vraiment stupide, elle s'empressa d'ajouter :

« Alors... vous êtes la Jardinière du pensionnat ?... c'est ça ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Dim 20 Mai - 12:56

La main tendue vers la jeune fille, Luka restait stoïque. Il n’y avait que son bâton de sucette qui se mouvait de droite à gauche de sa bouche. Lorsque la demoiselle releva la tête, elle croisa son regard bleu azur. Ce regard la laissa sans voix. Les yeux plongés dans cet océan, elle prit soin de détailler plus longuement celle qui l’avait percuté. Une petite blonde aux yeux d’un bleu à en perdre la tête, des joues rosies par la honte et un corps généreusement sculpté.

"Himiko… ?" se laissa-t-elle penser.

Même si c’était naïf de croire cela, la ressemblance était frappante. Avec quelques années de moins, la jeune fille était presque le portrait craché du premier amour de jeunesse de la jardinière. Perdues dans des souvenirs plus ou moins douloureux, Luka sortit de ses pensées au moment où la demoiselle poussa un petit cri en remettant proprement le pan de sa jupe en place, et lui reformula ses excuses. Une réaction typiquement féminine qui la fit sourire. Toute embarrassée et après quelques secondes d’hésitation, la pensionnaire accepta de prendre la main de la jardinière pour se relever. Luka la tira alors doucement vers elle et lui lâcha la main une fois debout. Cette brève poignée de main était douce et chaude. Un contact qui ne lui était pas désagréable, au contraire.

"Ne t’excuse pas pour ça, à ton âge c’est normal de porter du blanc." dit-elle tout naturellement insinuant que les dessous frivoles de couleurs chaudes étaient réservées aux femmes d’expérience.

Cette réplique allait peut-être embarrasser la demoiselle ou alors allait-elle se fâcher devant cette indélicatesse voulue ? Luka haussa bêtement les épaules et fourra les mains dans ses poches comme le ferait n’importe quel jeune homme. Oui, n’importe quel jeune homme, sauf qu’elle était une jeune femme aux allures de garçon manqué.

Du coin de l’œil, elle observa la jeune fille se frotter les fesses, sans doute encore endolories par la chute, et remarqua que cette dernière n’osait une fois de plus affronter son regard. Ce comportement ne l’étonna guère. En effet, Luka était habituée à ce que les gens ne la regardent pas dans les yeux lorsqu’ils s’adressaient à elle. Ses yeux rubis étaient tout de même intimidant, voire oppressant pour ceux et celles qui la rencontré pour la première fois. Cependant ce regard froid savait aussi se montrer chaleureux et tendre lorsqu’on prenait la peine de la connaître mieux. La jeune fille s’inquiéta de savoir si elle avait été blessée lors de la collision. Mais ce rendant compte qu’il était futile de demander une chose pareille, elle s’empressa de détourner le sujet de ce qui ressemblait à un début de conversation.

"C’est ça." répondit-elle d’une traite, ignorant volontairement la première question de la jeune fille qui se doutait bien de ce qu’elle aurait répondu et en profita pour se présenter. "Kashimoto Luka, responsable de l’entretien des espaces verts du pensionnat Yokosami."

Dire qu’il y a encore quelques mois devoir se présenter de la sorte vis-à-vis d’autrui aurait heurté son égo. La louve avait bien muri de côté-là.

"Et toi, tu es étudiante, n’est-ce pas ?"

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre qu’elle enchaina :

"Tu avais l’air pressé d’aller en cours. Ou alors… un petit ami à aller retrouver ?"

Elle ne put s’empêcher de dévisager la jeune fille, ou plutôt une partie important de son anatomie : sa poitrine. Il allait sans dire que cette dernière avait été gâtée par la nature, ce qui était loin d’être le cas de notre jardinière. Luka avait une petite poitrine parfaitement dissimulable sous ces vêtements amples qui appuyait un peu plus son côté androgyne. Machinalement, elle fixa le buste de la plus jeune en se faisant la réflexion que les jeunes filles étaient de plus en plus précoces.

"Le chanceux. Il y a de quoi en faire des jaloux." dit-elle, d’un ton presque envieux, mâchouillant son bâton.

La jardinière plaça ses mains derrière sa nuque et soupira tout en sondant l’étudiante qu'elle trouvait très plaisante à admirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Sena Odelschwanck !

Nombre de messages : 80
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: En couple
Relationship:
MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Sam 26 Mai - 9:26

La main de la Jardinière était ferme et pleine de force. Presque masculine pour tout dire. Mais, ces doigts fin et cette sensation de douceur en la touchant révèlait bien la douce peau d'une femme. Et cela, même les heures passées à travailler la terre et à manipuler les multiples plantes du jardin ne pouvait y changer quelque chose.

Même après s'être relever, la jeune petite blondinette n'osait toujours pas regarder la jardinière en face. Elle était réellement intimidée... voir légèrement honteuse. Elle ne pouvait pas savoir ce qui trottait dans la tête de cette grande et athlétique jeune femme en face d'elle. Il fallait dire que la petite Aristocrate n'avait encore jamais vue de femme aussi "masculinisée". Oui, je crois en effet que c'est le mot qui trottait dans la tête de notre chère Sena... et si en réalité elle trouvait déjà un charme caché derrière ces grands yeux rouges ? Ça, elle même ne le savait pas, encore trop embarrassée, en particulier dut à sa culotte apparente précédemment. En parlant de ça, la Jardinière ne manqua pas de dresser une remarque :

"Ne t’excuse pas pour ça, à ton âge c’est normal de porter du blanc."

Cela eut un effet explosif sur les joues de Sena. En effet, celle-ci se teintèrent d'un rouge pivoine. Mais cela n'eut pas un effet que sur ses joues, mais aussi sur sa voix : Comme à chaque fois lorsqu'elle atteint un niveau d'intimidation excessif, elle poussa une sorte de couinement mignon, semblable à un couinement qu'aurait fait un bébé heureux. Elle baissa la tête et regardait ses pieds. Elle n'était pourtant pas si jeune... Mais, il est vrai qu'elle n'avait aucune expérience, que ce soit avec les hommes ou les femmes. Mais, il ne valait quand même mieux ne pas se fier aux apparences car, bien qu'extrêmement timide, notre chère blondinette restait une femme pervertit à qui il arrivait régulièrement de naviguer sur des sites internet de vidéos pour le moins.... douteuses disons et qui s'adonnait à des pratiques en solitaire dans sa chambre... Parfois, on dit que les personnes les plus timides et innocentes sont en réalité celles qui ont les pensées les moins pures. Et bien pour Sena, c'était le cas.

Mais, la Jardinière ne pouvait pas le savoir. Après, selon son expérience à elle, elle pouvait peut-être deviner les pensées de la jeune blonde. Sena fut surprise de la voir ainsi mettre ses mains dans ses poches, exactement comme l'aurait fait un garçon. Bizarrement, cette action lui fit relever la tête et l'obligea à croiser le regard tendre de cette belle femme en face d'elle... ce regard semblait s'être attendrit, ce qui rassura doucement Sena.

"C’est ça. Kashimoto Luka, responsable de l’entretien des espaces verts du pensionnat Yokosami. Et toi, tu es étudiante, n’est-ce pas ?"

Kashimoto Luka ?... Un tel prénom semblait relever encore un peu plus la masculinité de la personne et elle se présenta comme étant "responsable de l'entretien des espaces verts" et non comme "jardinière". Elle semblait aimer son travail ou, au moins, en être fière. Mais, la jeune Blonde n'eut pas le temps de répondre que...

"Tu avais l’air pressé d’aller en cours. Ou alors… un petit ami à aller retrouver ?"

Cette phrase fit presque tout oublier à la jeune Sena. Elle en oubliera même de se présenter... Sans compter qu'elle vit même les yeux de la femme en face d'elle descendre vers sa poitrine et la regarder presque avec un air envieux. Là, par contre, le coté pervertit de Sena prit le dessus. Car, d'autre femme aurait put gifler méchamment Luka ou dut moins trouver une excuses rapide pour s'enfuir loin de cette femme au regard baladeur. Mais, notre blonde resta là, durant un instant à exposer presque fièrement sa poitrine. Oui, la blonde était parfaite en tout point (mise à part peut-être quelques rondeurs au niveau du ventre, signe qu'elle était assez gourmande, mais qu'elle savait très bien dissimuler en utilisant des vêtements approprier et que l'uniforme, d'ailleurs, remplissait se rôle à merveille). Parfaite oui, mais n'aimant pas trop s'affirmée comme étant une "bombe". C'est alors que, dans un geste, finalement, elle cacha sa poitrine avec ses bras et détourna timidement le regard. Luka en rajouta une couche, avec un air légèrement envieux.

"Le chanceux. Il y a de quoi en faire des jaloux."

Cela confirma déjà ce que pensait la blondinette. Luka était sans aucun doute Lesbienne. Elle voulait de toute évidence être, non pas à la place de Sena et n'enviait non pas son corps, comme le fonds la plupart des filles mais son petit copain ?! Cela rendit la blondinette toute chose et renforça sa timidité... mais aussi sa curiosité. Elle répondit alors assez bas et avec un air timide :

"Ano... Je... je suis célibataire... et... et..."

Elle hésita avant de continuer... mais une vilaine petite voix lui sifflait de continuer et c'est ce qu'elle fit.

"... et j'aime bien les filles..."

Mais, avant que Luka n'ait le temps de dire quelques chose, elle s'empressa d'ajouter, pour ne pas se retrouver dans une situation délicate :

"Et vous ? Vous avez quelqu'un dans votre vie ?"

Elle espérait ainsi noyer le poisson... Mais c'était comme noyer un poisson avec de l'eau ce qu'elle venait de faire. Car, si Luka était elle aussi célibataire, la conversation risquerait d'avoir des chances de tourner bizarrement... La jeune Sena pensait bien sûre à Naoko mais... elle était curieuse et, surtout, célibataire... Je vous laisses deviner à présent ce qui peut trotter dans la tête de la petite blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I'm Invité !


MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Dim 3 Juin - 13:26

La jardinière continuait de dévisager l’étudiante, réjouie par ses réactions. Ses paroles semblent avoir eu un impact sur cette dernière vu que la demoiselle lui répondit très timidement. Luka haussa un sourcil pour le moins surprise.

"Célibataire ?" pensa-t-elle avoir entendu

En sondant de ses yeux rubis plus intensément la jeune fille, elle avait du mal à croire une chose pareille. Sena avait un corps de rêve et devait faire des ravages partout où elle allait. Alors comment une telle beauté pouvait être encore célibataire ?

Luka allait intervenir lorsque la voix timide rajouta après une petite hésitation qu’elle aimait bien les filles. Double surprise pour la louve d’argent qui ne put s’empêcher de dissimuler un petit sourire en coin derrière le dos de sa main. Sena était donc bisexuelle. Sachant cela, elle se mit à sourire une nouvelle fois et des images plutôt coquines commençaient à lui traverser l’esprit. Elle sortit de sa rêverie et se reprit lorsque la demoiselle lui demanda des informations sur sa situation amoureuse. Luka retira sa main de devant sa bouche et la regarda un court instant avant de lui répondre :

"C’était le cas il y’a quelques années, mais plus maintenant."


Une pointe de nostalgie se mêla aux mots de la jardinière. Elle avait décidé de prendre un nouveau départ et faire table rase de sa relation passée avec Himiko était nécessaire à cela. Parfois il lui arrivait de repenser à elle, de se demander ce qu’elle devenait, si elle était heureuse là où elle était, s’il lui arrivait de se souvenir d’elle. Mais ses questions restaient sans réponse et le resteraient toujours, sans doute.

Que la jeune Sena lui pose une telle question l’amusa quelque peu. Est-ce qu’elle devait voir cela comme une tentative d’approche ? Elle l’ignorait et voulait le savoir. C’est pourquoi sans crier garde, Luka se rapprocha de la jeune fille et se tint dans son dos. Doucement, elle vint poser ses mains sur ses hanches et se pencha légèrement sur elle comme pour lui murmurer quelque chose à l’oreille.

"Si tu veux savoir, je suis ouverte à toutes propositions…"

Ses mots prononcés d’une voix suave dans un souffle chaud étaient là dans un premier temps pour taquiner l’étudiante. Restant derrière elle en la maintenant toujours par les hanches, elle s’enivra du parfum que dégageait les cheveux blonds de cette dernière avant de venir effleurer sa joue du bout des lèvres.

"Alors… intéressée ?"


On aurait dit la scène du Grand Méchant Loup qui tente d’apprivoiser le Petit Chaperon Rouge afin de l’attirer dans ses filets. Luka resta immobile se demandant si la jeune fille allait jouer le jeu ou non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm Sena Odelschwanck !

Nombre de messages : 80
Age : 24


Feuille de personnage
Orientation: Bisexuel(le)
Situation: En couple
Relationship:
MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto] Mer 6 Juin - 20:31

Sena ne savait plus trop où se mettre... Elle se demandait ce qu'il lui avait prit de répondre cela. Elle n'avait pas l'impression d'être elle même. En temps normal, elle n'aurait jamais, au grand jamais exprimer à voix hautes ses opinions sexuelle. En effet, bien que sa propre mère soit bi, son père lui, étant homophobe, réprimait du mieux qu'il pouvait ces pratiques et comptait bien essayer d'user de son pouvoir pour faire interdire ce genre de pratique dans la région qu'il trouvait honteuse et répugnantes... Et oui, difficile de grandir dans un tel univers.

Elle avait un peu de quoi être effrayer. Elle se sentit comme scruter. Bizarrement, c'était la première fois qu'une fille la scrutait ainsi. D'habitude, c'était surtout les garçons qui la regardait ainsi. Après tout, Luka avait tout d'un garçon... mise à part la voix et les organes génitaux. Notre chère blondinette crue même apercevoir un sourire cacher derrière la main de la jeune Jardinière. Qu'es que cela signifiait ?... Sans doute que celle-ci était heureuse de la savoir ainsi célibataire.que

Sena apprit alors que Luka était elle aussi célibataire. Mais quelque chose la rendit légèrement mélancolique : le tons sur lequel elle l'avait prononcé ainsi que que le faite qu'elle dise que c'était le cas il y a quelques années, l'intrigua. Curieuse, elle voulut en savoir plus. Mais elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que la belle jardinière était à présent dans son dos... Le coeur de la jeune blonde se mit à s'emballer lorsque ses mains se posèrent sur ses hanches. Qu'était-elle en train de faire ?... Qu'avait donc cette jeune femme en tête ?... Cela, Sena ne tarda pas à l'apprendre :

"Si tu veux savoir, je suis ouverte à toutes propositions…"

L'intonation, le souffle de la jardinière fit croire une blague, une taquinerie. Ce qui serait le plus logique bien évidemment. Même en pensant à cela, notre pauvre blondinette ne put s'empêcher de devenir rouge pivoine à ces paroles et à cette posture, sans parler des multiples possibilités perverse qu'elle pouvait trouver dans une telle situation. Elle entendit alors le souffle de la jardinière inspirer son parfum naturel et ses lèvres effleurer ses joues... Sena ferma les yeux en se laissant faire, son coeur battant à tout rompre alors que la jardinière vint lui murmurer :

"Alors... intéressée ?..."

Sena resta ainsi les yeux fermer en lâchant un léger gémissement de bien être. Bizarrement, elle aimait se sentir ainsi, avec une personne contre elle en train de la sentir et de la toucher... Elle était comme enivrer. Elle revint doucement sur terre, se demandant si Luka était sérieuse ou pas... C'était vraiment difficile. Non pas qu'elle se sentait mal, mais elle restait malgré tout amoureuse d'une autre tout en ayant une attirance pour la jeune Jardinière... Elle ne la repoussa pas cependant. Et annonça, tout en gardant les yeux fermer :

"Ce... ce... ce n'est pas bien... On... on... devrait apprendre... à mieux... se connaitre... avant ça..."

Non seulement elle bafouillait, mais en plus s'était très mal dit. Luka pouvait comprendre ça d'une manière très perverse et, même si cela avait peut de chance de l’offenser étant donner son comportement, cela gêna Sena qui risquait, elle, d'être prise pour une perverse. Elle préféra garder les yeux fermer et poussa un couinement mignon, se sentant stupide.



Revenir en haut Aller en bas
I'm Contenu sponsorisé !


MessageSujet: Re: La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto]

Revenir en haut Aller en bas

La jeune Aristocrate et la belle Jardinière. [pv : Luka Kashimoto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une cousine c'est a mi chemin entre une amie et une soeur [PV Shay]
» Catherine, Jeune et belle demoiselle
» - Event II - Jolie Jeune Femme... Fatale !
» Mam'zelle vous avez une bien belle façade. ~
» Jeune Femme Haitienne Vendue a Montreal Recherche identite
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Archives :: Archives-
Sauter vers: