Pensionnat RPG Jeux de rôle [ NC-16]
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Tsukasa Hesediel, Prof de chant [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
I'm Tsukasa Hesediel !

Nombre de messages : 30
Age : 26


Feuille de personnage
Orientation: Hétérosexuel(le) confirmé(e)
Situation: En couple
Relationship:
MessageSujet: Tsukasa Hesediel, Prof de chant [Terminer] Dim 29 Avr - 16:06


Dossier d'inscription à Yokosami



Tsukasa
CARTE D'IDENTITÉ

NOM DU PERSONNAGE : Hesediel

ÂGE / DATE DE NAISSANCE : 26 ans née le 18 Décembre
SEXE : Masculin
SPORT : Karaté
ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel
GROUPE SANGUIN : A+
PROFESSION : Professeur de chant
RAISON DE SA PRÉSENCE A LA PENSION : Simplement venu pour s'amuser un peu et échapper au obligation de sa famille.

PHYSIONOMIE

En voilà une question bien étrange. Vous me demandez de me décrire physiquement ? Je vous accorde que c'est assez intéressant comme demande, mais est-il vraiment nécessaire de le faire ? À quoi est-ce que ça sert. Le physique est et sera toujours un point très important dans la vie de tous les jours puisque c'est avec lui que nous sommes jugé en premier lieu. D'un simple regard nous nous retrouvons très vite catégorié, que se soit au niveau de notre visage, de notre coiffure, de nos courbes ou bien sur nos goûts vestimentaire, nous serons toujours jugé sur notre apparence malheureusement. Comme tout le monde le sait si bien, il faut toujours faire bonne impression, non pas seulement dans notre façon de nous comporter mais également dans notre apparence. Venir avec une allure peu raisonnable aura des répercutions sur certaines relation, un petit pas de travers et nous voilà mit sur le bas côté. La citation « Ne jugez pas un livre sur sa couverture » devrait s'appliquer à chaque être vivant existant sur cette terre, c'est une phrase à la fois vrai et fausse, gardant en son sein un sens pur mais aussi démoniaque. Les apparences sont parfois trompeuses, souvent même. Une personne, aussi belle soit-elle, peut être un véritable monstre tout comme une personne que d'autre trouverait hideuse peut être un véritable ange. Il ne faut jamais se fier à ce que l'on croit voir puisqu'il est facile de jouer la comédie, de se cacher derrière un masque. Mais nous nous égarons un petit peu trop je pense, retournons alors au sujet principale qui n'est tout autre que ma magnifique personne.

Tout ce que je peux vous dire c'est que je ne si ni trop grand, ni trop petit, tout dépend du point de vue de la personne qui se trouve en face de moi. Il y en a qui peuvent me regarder de haut tout comme ils peuvent se faire un mal au dos. Je mesure seulement un mètre soixante dix-sept pour un poids tout à fait convenable qui met bien en valeur les atouts de mon corps. Ni trop maigre sans en avoir la peau sur les os ni trop gros parce que je ne possède pas un poil de graisse, je ne pèse seulement que cinquante-six kilogrammes, si ce n'est moins. Mon corps est assez fin et ma peau très douce au toucher, un touché qui d'ailleurs pourrait vous arrivez d'expérimenter, si jamais je vous en donne l'occasion. J'ai de la chance que la nature m'ait doté d'un physique bien agréable à regarder mais aussi d'une musculature dont je n'ai pas à m'inquiéter sans arrêt. Mes épaules ne sont peut-être pas bien large, je ne suis peut-être pas carré de partout, mais elles sont chaude et accueillantes, s'il vous fait pleurer, elles sont là pour vous soutenir. Mon dos quand à lui est grand, pas très musclé c'est vrai, mais pourtant bien assez fort pour être capable de vous porter lorsque vous avez besoin de vous reposer. On ne dirait pas comme ça, mais je préfère d'avantage parler avec mon corps qu'avec des mots, bien que se ne soit pas toujours ce qu'il y a de plus compréhensible, ça reste du moins le plus sincère. Je suis chaud, enfin ce que je veux dire par là c'est que mon corps est chaud et mes bras accueillant eux aussi, du coup, si vous avez envie d'un câlin ou tout simplement vous blottir contre moi, vous êtes les bienvenues. Ma gestuelle habituelle est élégante et pleine de charme, à la fois séductrice et dévastatrices, mes mouvements ne sont pas fait inutilement, ils sont au contraire pleins de sens et recherchent toujours un quelconque résultat, même si ce n'est inconsciemment. Droit et fort, j'ai du charisme et je le sais, je n'hésite pas à le mettre en valeur pour en imposer.

Mais pour ce qui est d’un point assez déterminant chez moi c’est surtout son visage. Mais je vais tout d’abord vous parler de mes cheveux qui sont tout bonnement magnifique. Doux et agréable au touché, ils arrivent à nous faire frémir lorsqu'on les caresses. Ils sont fin et brun, on pourrait presque dire que c’est cheveux sont la représentation des ténèbres. Ils ne sont pas très long mais ni très court, ils le sont juste assez pour recouvrir sa nuque et la protéger du vent ou de la pluie, mais n’empêche pas certain frisson arriver tout de même. Nous allons dire qu’ils sont mi-long parce qu’il se trouve qu’ils caressent sont visage, recouvrant par la même occasion ses oreilles par moment. Ils sont taillés en pointes, ce qui montre que sa coiffure est assez déterminante dans sa personnalité. Ils ne recouvrent pas seulement ses oreilles mais bien entendu ses yeux, quelques mèches qui viennent entre ses yeux pour se faire un chemin jusqu’au bout de son nez, le caressant de leurs pointes. IL est souvent bien coiffé mais ça lui arrive aussi d’avoir les cheveux en bataille et donc d’avoir des mèches rebelles par-ci par-là. Un voile de ténèbres qui cache derrière lui un regard écarlate et foudroyant.

Il n'est pas difficile de me voir de loin, ce qu'on remarque en premier chez moi est certainement la couleur de mes cheveux. Doux et agréable au touché, il arrive parfois qu'ils vous fassent frémir lorsque vous les caresser, allez savoir pourquoi. Ma chevelure soyeuse et parfumé dont la teinte est aussi froide et sombre que la nuit s'associe à merveille avec ma personnalité. Figé entre le brun et le violet, une pierre de la nuit qui pourrait vous plonger dans le sommeil le plus rafraichissant du monde. En dehors des ténèbres, elle inspire également la nouveauté, le mystère et l'inconnu, apportant ainsi une atmosphère qui me rend un peu plus inaccessible. Ils ne sont ni trop long ni trop court, juste assez pour couvrir une bonne partie de ma nuque pour la protéger du vent ou d'un souffle inattendu. Nous allons dire qu'ils sont mi-long, bien qu'une bonne partie caresse mon visage, recouvrant par la même occasion mes délicieuses oreilles. Taillés en pointes, ma coiffure montre bien qu'elle est assez déterminante dans ma personnalité. Non seulement mes délicates oreilles mais également mon regard, une longue mèche passe entre mes yeux pour venir caresser mon nez. Souvent bien coiffé, il m'arrive aussi d’avoir les cheveux en bataille et donc d’avoir des mèches rebelles par-ci par-là. Un doux voile cristallin qui cache derrière lui un regard profond et perçant.

Descendons maintenant notre attention sur mon visage, en particulier sur mon regard qui parait si lointain. D'une valeur inestimable et d'une pureté incroyable. Une paire de cils fins et courbés sont parfaitement ordonnés au dessus de mes yeux, se fronçant par moment lorsque quelque chose attire mon attention ou me gêne. En dessous donc et parfaitement mit en valeur se trouve mes magnifiques yeux. Mes pupilles ne sont pas bien larges c'est vrai, mais c'est ce qui donne à mon regard cet aspect plus sournois et sérieux, plus fin et perçant. Effrayant et dévastateur par moment, elles sont suffisamment ouvertes pour laisser voir la mystérieuse couleur de mes iris. En effet, elle est comparable à plusieurs pierres précieuses, tel le rubis ou bien l'améthyste. Des teintes vraiment merveilleuses et qui possèdent de multiples signification, dont la plus part en rapport avec l'harmonie et la nature. Source de pureté et de calme, certaines représente la sagesse et la bonne santé, d'autre la bonne fortune et le bonheur. La teinte de mes yeux inspire également la communication, l'intuition, l'intégrité. L'Apatite est une pierre offerte pour lutter contre les virus, mon regard lui est tout le contraire, cherchant à vous percer de n'importe où pour s'immiscer dans votre cœur et votre esprit afin d'y injecter son venin. La première couche et certes merveilleuse, mais dans les profondeur de l'océan ce cache un royaume de ténèbres, un royaume dont on ignore encore beaucoup de chose. Lorsque je suis passionné ont peut voir dans mes yeux des étincelles de joie et d'amusement, me donnant à cet instant un air plus sociable et accueillant. Je ne vous cacherais pas que mon regard peut être vraiment terrifiant, pouvant même ressembler à celui d'un démon tant il peut faire peur.

L'harmonie dont je vous parlais un peu plus tôt s'accorde également au reste de mon visage, maintenant un équilibre cristallin avec mon petit délicat et taquin. Il n'y a pas grand chose à dire là-dessus, inutile de passer des heures à vous parlez de mon nez, bien qu'il soit mignon et adorable à regarder. Ce qui est plus important est ce qui se trouve juste en dessous de celui-ci, une délicieuse et fragile paire de lèvres légèrement rosées. Souriant avec malice et sournoiserie lors de certaines situation, elles forment en de rares occasions une expression de tranquillité et de douceur, étant plus souvent joueuses et fourbes. Perverses elles aussi, elles aiment parcourir la peau d'une femme avec gourmandise mais surtout avec charme et courtoisie. Ayant un grand respect pour le corps d'une femme, il est normal qu'elles se montrent plus douces et délicates, bien qu'elles peuvent aussi être passionnées. Pulpeuses et voluptueuses à souhait, ne vous donne-t-elle pas envie de croquer dedans comme s'il s'agissait du fruit défendu ? Derrière elles se trouve des dents d'une blancheur incroyable, toujours bien entretenue, je fais très attention à ma dentition. Parfaitement alignée, aucun défaut, j'aurai bien aimé avoir des crocs comme les vampires.

Ayant passé assez de temps à vous parler de mon visage, vous mourrez peut-être d'envie que je vous parle de ce qui y a à regarder un plus bas. Descendant alors le long de mon visage vous pourrez voir un cou adorable qui inviterait presque à venir déposer de nombreux baisés ou bien à venir vous nicher dans son creux pour y laisser votre souffle le caresser et vos larmes s'y échouaient. Je ne vais pas vous reparlez de mes épaules ou bien de mon dos, mais plus d'un autre élément qui doit certainement attirer quelque regard indiscret, si du moins mon apparence intéresse certaines personnes. Vous en bavez si vous l'apercevez, vous en fantasmez lorsqu'il apparaît, lorsqu'il est mouillé, lorsque les rayons du soleil se reflètent dessus, oui je parle bien de mon torse et tout ce qui va avec. Je n'ai pas des pectoraux comme les catcheurs, mais rien que pour ça, j'en suis reconnaissant à notre bon dieu. En effet, je n'aimerai pas voir sur mon corps une trace de ces muscles qui déformeraient ma belle silhouette. N'étant pas comme la plus part des sportif, je ne possède pas d'abdominaux aussi taillés qu'eux, ce qui rend mon ventre plat, mêlant ainsi le charme à la sensualité. Mes hanches sont peut-être fines, mais elles sont puissantes et résistent à bien des charges, étant plusieurs misent à rude épreuve lors d'ébats en tout genre. Ma silhouette est donc svelte et délicate, fine mais loin d'être fragile, pleine de douceur et de mystère, pouvant être capable d'animosité. Mon bassin n'est pas bien large et la délicieuse courbe que forme mes fesses est assez agréable à regarder je vous l'accord. Plus bas donc il y a mes jambes, aussi fines et élégante que le reste, fermes et puissante. Elles ont peut-être l'air fragiles, mais il en est rien, au contraire, elles sont puissantes et très agile.


Pour ce qui est du reste, c'est bien trop intime pour que je vous en parle. Du coup, il va falloir que vous veniez me voir en personne pour en savoir un peu plus.

CARACTÈRE

Qui je suis ? Vous voulez vraiment le savoir ou c'est juste une question pour passer le temps ? Enfin peu importe votre réponse, je vais tout de même vous parlez un peu de moi, si ça ne vous gêne. Bien que je me fiche totalement de votre avis en fait.

Il m'arrive parfois de me faire très discret, à tel point qu'il devint difficile de capter ma présence. Magie ou bien petit tour démoniaque, ce n'est pourtant rien de tout ça, je suis simplement quelqu'un qui sait faire preuve d'intégration. Que se soit au sein d'une société ou bien du décor, je sais m'adapter aux autres en me cachant derrière un petit sourire charmant et ô combien innocent, la vie est faite de mensonge et de ce fait il devient tout à fait normal de se cacher derrière un masque, c'est une barrière comme une autre. La comédie est un art dans lequel j'exerce une certaine maîtrise, bien que par moment, mes instincts reprennent le dessus. Un sourire ne veut rien dire dans ce monde, on ne peut se fier aux apparences, qui sait ce qui se trouve réellement derrière un visage angélique, parfois se sont même les plus machiavélique de tous. C'est triste, mais c'est pourtant la vérité.

Est-ce que j'ai dis « triste » ? J'en suis désolé alors, parce que pour ma pars je trouve ça assez amusant et même étrangement intéressant. Qui y a t'il de plus distrayant que de chercher la petite bête qui se cache derrière une carapace ? Découvrir ce que renferme réellement cette coquille qui est faite de chair et de sang. Je l'avoue, c'est une occupation comme une autre, mais ça reste vraiment amusant. Pour ce qui est de ce jeu, je sais faire preuve de beaucoup d'intelligence et de fourberie, n'hésitant pas une seule seconde à faire usage de mon charme. Vous ne le remarquerez peut-être pas au premier coup d'œil, mais je suis très observateur, analysant le timbre de votre voix, vos mouvements, votre tenue et ce qui vous entours, je fais attention aux moindres détails, ne serait-ce parce que la plus petite information peut devenir une arme cruelle et dévastatrice. Je peux être un parfait gentleman lorsqu'il le faut, pouvant vous surprendre à de nombreuses reprises si vous m'en donnez la chance. Il ne faut pas se fier à la couverture d'un livre.

La séduction fait également parti des domaines dans lesquels je prends du plaisir. Le monde est un terrain de chasse géant sur lequel vous êtes tous des proies de premiers choix. Un délicieux festin qui d'ailleurs me fait saliver rien que d'y penser. Malicieux et baignant dans le vice à longueur de temps, pour vous faire réagir j’envisage toujours un petit nombre de scénario tous différent les uns des autres. En général c'est soit pour vous attirer dans mon filet ou bien pour vous embrouiller et vous faire tomber de haut en utilisant la moindre de vos faiblesses. Je n'éprouve aucune pitié pour les êtres que je considère comme des jouets. Parce que oui, vous êtes bien des jouets, des poupées.

Manipulateur, tout le monde l'est un minimum. Les mots sont une arme ma foi bien terrifiante, lorsqu'on sait les utiliser, il n'est alors pas difficile d'obtenir ce que l'on souhaite, encore faut-il savoir où frapper. On ne dirait pas comme ça, mais je sais faire preuve de beaucoup de sagesse, mes paroles ne sont pas seulement faites pour vous ennuyez vous savez ? Souvent de grandes valeurs, il arrive parfois qu'il s'agit de sages et précieux conseils qui plus tard vous seront très utile pour affronter une quelconque difficulté. Il est vraiment dommage que je ne fasse pas plus souvent preuve de normalité et de compassion, préférant toujours me démarquer des autres en restant à l'écart. Lorsque j'ai quelque chose à dire, je manque parfois de tact je vous l'accorde. Sincère et honnête ? Uniquement quand la situation me l'accorde, ou plutôt, uniquement avec mes amis. Le mensonge est un manteau qui ne nous quitte jamais, bien que ce dernier est par moment presque inexistant. Il faut savoir où l'on va, il faut toujours se fixer un objectif, et rien que pour ça, ça fait de moi quelqu'un ayant une forte volonté.

Il m'arrive d'être impulsif, pas seulement lorsque je suis en colère mais parce qu'il y a quelque chose qui attire mon attention et qui attise mon excitation. Joueur et taquin, à la fois enfantin et provocateur. Je suis un prédateur parmi tant d'autre, aiguisant mes griffes à la moindre occasion, en proie au moindre défi. Réfléchit et calculateur, malgré mon impulsivité ainsi que mon agressivité, quelle soit physique ou verbale, j'essaye avant tout de garder mon calme et d'analyser la situation dans laquelle je me fourre afin d'obtenir le meilleur résultat qui soit, en d'autre mot, une réussite. Je ne vous cache pas que je suis rusé et sournois, c'est d'ailleurs ce qui m'a permit d'être présent aujourd'hui.

Froid et solitaire par moment, je m'en-foutiste même sur les bords, il m'arrive que parfois je n'aime pas avoir du monde autour de moi, pas même ma famille alors que je tiens beaucoup à elle. Sans elle, je ne serais pas la personne que je suis actuellement. Si je suis ainsi c'est aussi un peu pour elle. Pourquoi en être arrivé à un tel point ? Tout simplement pour devenir quelqu'un de fort. J'ai de la carrure et j'en impose et je le sais parfaitement, j'ai l'âme d'un leader, d'un dictateur même. Autoritaire et dominant, mes ordres sont absolus, y désobéir revient à faire de moi un ennemi, chose qu'il vaut mieux éviter. Cruel et sans pitié, mon humeur l'emporte toujours et de ce fait je suis versatile, changeant d'un instant à une autre.

Je vais vous avouer quelque chose. Je suis un pervers. Oh que oui j'en suis un. Si dieu a donnait naissance à des êtres de sexes différents, ce n'est pas pour faire jolie mais bien pour en profiter, je me trompe ? C'est ainsi que moi je vois les choses. Les petits plaisirs nocturnes sont-là pour être consommer, avec modération toutefois et couvert ! C'est une règle assez importante, bien que parfois, je l'oublie vite. Deux corps l'un contre l'autre, s'exprimant par des gémissements et des soupirs, voilà une parade que j'affectionne particulièrement. De l'affection ? Et oui, j'en ai. Mais vaut mieux ne pas en parler. À part ça je suis aussi très protecteur et possessif, pouvant être capable du pire si jamais il vous venait l'envie de vous en prendre à mes protégées. Accantuant alors dans ces moments-là mes traits de gros méchant sans coeur lorsque ça devient neccessaire, c'est un peu à contre coeur que je le fais, mais il me faut être fort et infaillible.

Curieux ? Bien évidement que je le suis, sans ça, nous n'irons jamais loin. C'est bien la curiosité qui nous pousse à aller de l'avant, à nous méfier de ce qui nous entours, à comprendre le fonctionnement de chaque chose, de chaque individus. Notre monde est bien mystérieux, mais il l'aurait été encore d'avantage si on avait pas chercher à le comprendre, ne serait-ce qu'un peu. Mais voyez-vous, ce qui m'intéresse d'avantage moi se sont vos petites habitudes, vos points faibles, les sujets difficiles et aussi les zones sensibles...Qu'est-ce que j'entends par-là ? Comme si j'allais réellement vous le dire.

Malgré mon comportement quelque peu désinvolte, voir même extravagant, je suis une personne de confiance. Bien naturellement, je le suis qu'avec les personnes envers qui j'ai réellement confiance, il faut que se soit réciproque pour que ça fonctionne. Il m'arrive d'être tendre par moment, ce qui peut faire de moi une personne de bonne compagnie. Lorsque je me prend d'affection pour quelque chose ou pour quelqu'un, je peux devenir galant et rassurant. J'aime jouer et m'amuser, à ma façon certes, mais c'est comme tout le monde quoi. Je suis aussi très protecteur et possessif, pouvant être capable du pire si jamais il vous venait l'envie de vous en prendre à mes protégées. Accantuant alors dans ces moments-là mes traits de gros méchant sans coeur lorsque ça devient neccessaire.

Je suis en réalité d’une gentillesse inimaginable et d’une compréhension époustouflante. Si je peux me mettre à votre place pour voir ce que vous ressentez, je le ferais..peut-être. La musique m’apaise, en particulier la symphonie de la nature et le chant mélodieux de la lune. Malgré l'image que je donne aux autres, bien qu'on puisse croire que je sois du genre à aimer la popularité, la réalité en est très loin. La solitude est surement le sentiment qui m’anime le plus parmi les autres, l'amour est une chose dont je n’ai aucun souvenir, aucune connaissance. Froid et distant, doux et chaleureux, tout s'oppose chez moi et c'est pour ça qu'on arrive pas à me cerner distinctement. Par contre, même avec tous ces jeux d'acteurs, certains instincts restent tel que l'amusement. Lorsque vous avez réussi à franchir le mur de mon cœur vous pouvez être sur de voir une toute autre personne au travers du rideau noir. Dans mes paroles qui paraissent lointaines, vous pourrez ressentir une tendresse profonde et pleine d’amour. Si je ne vous ouvre pas mes bras, c’est de peur de vous faire du mal avec les épines que je garde en moi.

Aimant, je le suis bien plus qu’on ne le croit. C’est vrai que je ne le montre pas beaucoup, que je ne suis pas démonstratif de mes sentiments... Quand je suis heureux, quand je suis triste. Je peux avoir le sens du sacrifice, enfin, dit ainsi ça peut paraître dramatique. Même si je dois souffrir, je vous viendrai en aide, même si la plus part du temps ça m’ennuie, je ne fuirais pas pour vous redonner le sourire. Abandonner…C’est un mot que je déteste plus que tout au monde. Doux et tendre, moi qui pourtant est droit et élégant, gracieux et sans faiblesse, m’arrive d’être maladroit lorsque vous êtes là parce que vous occupez mes pensées. Passer de petit moment avec vous m'attendris, m’apaise. J'ai souvent l'air triste alors que je suis une personne assez joyeuse, ayant la joie de vivre. Dynamique, plein d'énergie, j'aime le combat et l'aventure, bien que par moment, être un peu tranquille de temps en temps ne me dérange pas. Un grand enfant, c'est un peu ce que je suis une fois ouvert aux autres.

Mais vous-savez quoi ? Ne faite pas attention à tout ce que je viens de dire. Je suis du genre à changer pour un rien. J'aime profiter du temps, de la tranquilité, mais aussi d'un peu de compagnie. Je fais la part des choses et en fait, il faut juste être patient pour que je m'ouvre un peu à vous. Les apparences sont trompeuses, Une mauvaise personne peut renfermer un grand coeur, la méchanceté n'est qu'une carapace faite pour se défendre.

HISTOIRE

Une histoire particulière qui malgré tout reste assez banal je pense. Il n'est pas venu au monde grâce à l'amour de deux parents, non, bien sûr que non. Mr Valchera, homme d'affaire haut placé et très respecté dans son milieu, a eu une folle envie un de ces soirs de partager son lit avec une jeune étudiante rencontré dans un bar, lieu dans lequel elle n'aura pas du se retrouver au vu de son âge. Ce soir là donc, un ébat torride et sensuel pu battre de son plein, faisant de la chambre un champ de bataille ou cris et hurlement retentirent. La lune était spectatrice, elle était leur projecteur, leur source d'inspiration, leur nectar de désir. C'est de cette folle nuit que provient la conception de notre petit être, la belle n'ayant pas pu ni voulu avortée alors que Mr l'a totalement oublié, elle n'était qu'un coup d'un soir, une aventure parmi tant d'autres.

Né alors d'un amour non partagé mais d'un désir passager, il n'a devant ses yeux que sa mère. La charmante demoiselle du nom d'Alicia décida d'appeler son enfant Tsukasa, en souvenir du prénom de cet homme qu'elle n'a plus revu depuis cette fameuse nuit. C'est avec l'aide de ses parents qu'elle permet au petit de grandir dans une situation tout à fait convenable malgré le jeune âge de sa mère. Elle n'a pas arrêtée ses études, et c'est bien mieux ainsi n'est-ce pas ? Il vaut mieux pour elle qu'elle décroche un bon diplôme pour pouvoir plus tard prendre en charge son enfant seule, sans aucune aide, par ses propres moyens.

Choses faites, dix ans après la naissance de notre petit bout de chou, la belle dispose d'un diplôme, de son propre logement ainsi que d'un travail en tant qu'avocate, ce qui n'est pas une mauvaise profession, loin de là. Comme vous pouvez le voir, ils ne manquent de rien et la vie est belle, mais pas pour longtemps, parce que comme vous le savez très bien, rien n'est rose dans notre petit univers. En effet, un soir parmi tant d'autre, alors que notre belle et charmante jeune femme rentre assez tard de son travail, une ombre malveillante ne cessa de l'observer. Prise de panique elle s'est mise à courir jusqu'à chez elle le plus vite possible en se sentant suivit, mais malheureusement pour elle, elle fut rapidement rattrapée avant d'être jetée au sol et immobilise par le poids de son agresseur. Sous cette force perverse et démoniaque, les tissus de ses vêtements n'ont puent résister bien longtemps avant de céder en se déchirant, permettant ainsi à l'ignoble être sauvage de la souiller. Qu'est-ce qui est le pire entre ça et le fait que le petit était présent ? Je me le demande bien. Mais sachez une chose, notre petit criminel s'est mit à le poursuivre avec l'intention de mettre fin à ses jours malgré la blessure qu'il vient de recevoir à la jambe causé par un couteau fraichement planté. Ralentit par la douleur, la course poursuite devint plus difficile pour lui alors que le petit ne s'arrêta pas avant d'arriver face à un pont, celui que personne n'ose franchir de crainte de ne plus pouvoir revenir. De l'autre côté se trouve une partie de la ville dont on en ignore tout, puisque personne n'en est revenu. Sont-ils morts ou toujours vivant, on ne le sait pas. Tout ce que vous avez à savoir, c'est que notre agresseur est de retour, mais pour jouer un mauvais tour à notre beau Tsukasa. De la violence ici et là, des larmes sous la pluie et du sang qui s'écoule dans la rivière. Au milieu des éclairs, un bruit sourd retentit, on, vient de frapper le serviteur du diable avec une barre en métal. En relevant la tête, la personne qu'il put voir en face de lui n'était plus cet homme qui en voulait à sa vie, mais bel et bien un autre qui vient de lui sauver la vie. Qu'est-ce qui va se passer ? Que va-t-il faire ? Rien de bien méchant si ce n'est que passer à côté de lui en lui adressant un simple regard par-dessus son épaule afin de l'inviter à le suivre s'il le souhaite.

Cette homme bien mystérieux n'était pas n'importe qui, il se trouve être un parent proche de l'homme qui normalement aurait dû être son père. En effet, son sauveur se trouve être son oncle, répondant au nom d'Alexander. Ce dernier ne vit pas de la même manière que son frère, au que non, il préfère les joies du monde obscur que celles de la lumière. Amenant alors le petit avec lui, il lui fit rencontrer deux jeunes filles, une plus âgée que lui et une autre plus jeune, les présentants comme étant ses soeurs adoptives. Leurs mère n'est pas la même, mais leur père, par contre, oui, bien qu'il n'ai jamais reconnu cet être égoiste comme étant son paternel. Alexender devint alors son père de substitution et l’éduqua à sa façon, il était déjà assez bien formé comme ça mais là il se découvrit une autre facette de sa personnalité. La curiosité l'amena à s'intéresser d'un peu plus près aux instruments de musique. Un peu de piano par-ci, du violon par-là et de la guitare dans un coin. Ce n'est pas un grand un artiste, la vie de professionnel ne l'intéresse pas, mais il joue merveilleusement bien. Serait-ce à cause de ça qu'il fut obliger de quitter son établissement ou bien à cause des nombreuses conquêtes passagères qu'il a put avoir. Avec les plaintes et les crises de jalousies, il n'est pas étonnant qu'on refuse de le voir plus longtemps au risque d'avoir encore plus de victimes. Un départ forcé ou bien un abandon, il fut envoyé au lycée Nazareth, une école prestigieuse côtoyée par des enfants de bonnes familles ou bien seulement capable de payer les frais de scolarités. Heureusement pour lui que ce n'est pas un endroit seulement peuplé de garçons, on ne sait jamais, au cas où l'idée de lui couper l'envie de s'amuser un peu du plaisir charnel ne leur ait traversé l'esprit. Si ça avait été le cas, ce n'est pas bien grave pour lui puisque c'est aussi très amusant de soumettre une personne de même sexe à sa volonté, que se soit de manière psychologique que physique, catholique ou pas...Satan endiable ses nuits par moment.

Placé en internat, il dut rejoindre un dortoir composé uniquement de garçons et dont la réputation est loin d'être encourageante. Parfois qualifié de dépotoir, on se demande bien pourquoi alors qu'il n'y a que de beaux visages à regarder. Les fondations sont bonnes et le plafond est loin de succomber, peut-être est-ce simplement dû à une haine particulière, allez savoir. Il n'eut aucun mal à se faire une place dans le groupe, s'entendant à merveille avec ses colocataires tout en ayant sa propre chambre. Il est étrange qu'il se soit fait des amis, mais cette situation n'est pas désagréable et son niveau scolaire ne chute pas, il reste toujours aussi bon malgré sa flegme habituelle. Faisant son bout de chemin, n'aimant pas s'exposer aux autres, dans les sous-sols de l'établissement il participe à un concert en montant sur scène. Lui et sa bande devinrent rapidement populaire sur le net sans pourtant aller jusqu'à se produire à l'extérieur, la timidité y contribuant peut-être un peu. Ce n'est pas le moment de ce faire emmerder par des fans ou la télévisions alors qu'ils sont encore au lycée. Il est lui-même le compositeur du groupe, s'amusant à écrire ses propres chansons. L'idée de devenir une star ne l'inspire pas du tout, il n'a aucune intention de devenir un artiste de la musique. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il mit fin à cette histoire une fois son diplôme en poche. Préférant nettement jouer avec les petites fourmis qui peuple ce monde.

Il ne connaît rien du tout de son oncle en faite, et c’est donc en vivant à ses côté qu’il en apprendra beaucoup sur lui, son comportement ainsi que ses activité. C’est à partir de maintenant que tout commence, son nouveau futur va se montré bien plus intéressant que ce qu’il avait était jusqu’ici, il s’amusera d’avantage. Certes il participait à des grandes soirées auparavant, aujourd’hui encore il va continuer à y participer, mais pas dans le même genre cette fois-ci parce que son oncle n’est points dans le style à vouloir allez dans des fêtes ennuyeuse. Son oncle à la joie de vivre la nuit, pratiquant différent jeu tous des plus amusant les uns que les autres. La luxure est son jeu préféré il faut bien l’avouer et de ce fait il allait souvent dans des fêtes organisé par les autres maitres qui sont comme lui, des adeptes du sadisme et de la luxure. S’abandonner au plaisir du corps sous le regard de la lune il n’y a rien de mieux au monde d’après Alexender et les "maitres" dans son genre. Tsukasa put voir son caractère changer un peu, se découvrant un esprit encore plus fourbes mais surtout très manipulateur. Il arrivait à faire des autres ce qu’il voulait sans se salir une seule fois, son corps n’a d’ailleurs jamais connu les joies de l’amour corporel. Suivant alors son oncle partout, s’imprégnant de son sadisme et de son sens de la vie il trouvait cette vie déjà bien plus intéressante que l’ancienne. Ici au moins il peut s’amuser à jouer avec l’esprit des gens sans trop de problème tout en gardant son corps intact, faisant simplement usage de son charme pour entrainer certaine proie dans son filet et les utilisé comme bon lui semble. Mais il remarquait une chose importante dans le comportement de son oncle, jamais il ne leurs faisait de mal, il prenait soin des personnes avec qui il s’amusait malgré son caractère un peu rebelle et cruel. Mais un soir il décida de montré son vrai visage à son petit héritier, lui montrant pourquoi il faisait tout ça, pourquoi il se rapprochait de tant de maitre et pourquoi ont entend plus parler de certain…Mais cela vous le saurez plus tard lorsque se sera à son tour de faire la même chose, de prendre le flambeau et de s’extasier d’avantage.

Le temps passa et le jeune Valchera atteint l’âge de dix neuf ans. C’est maintenant que tout ce joues, son oncle avait décidé de le mettre à l’épreuve et donc de l’emmener dans une autre fête. Bien ! Maintenant le jeu va commencer et ils ont alors tous les deux ensembles dans cette soirée qui surement se montrera fort intéressante. Il avait prit soin de se renseigner sur certaines personnes qui seront présente lors de cette « fête » luxueuse est perverse. De loin elle à l’air d’être une soirée parfaitement normal pour la haute courtoisie mais en faite ont ne sait jamais ce qui se cache dans les ténèbres de ce genre d’évènement. Y allant alors tous les deux, ont pouvait alors voir deux lueurs rouges, ils avaient tout les deux la même couleur d’iris et c’est pour cela qu’ont à l’impression de voir un père et son fils…Aucun détail particulier sur la salle sera donné mais surtout sur trois personnes qui ont attiré l’attention du jeune homme. L’un se nomme Yasha, un homme assez charmant physiquement que travail en tant que vétérinaire, il se montre assez distant envers les autres mais il à un esprit très intelligent. Une personne assez sympa quand ont y regarde bien avec qui il a pu discuter un long moment en compagnie de deux autres hommes qui sont un peu dans le même genre qu’Alexender, peut-être même pire. Yasha avait un humain assez turbulent d’après ce qu’il à pu entendre sortir de sa bouche, cela ne devait pas êtres tous les jours faciles pour lui. Tous les deux de bon ami on dirait bien, un bourré d’argent qui travail dans les finances tandis que l’autre s’occupe d’un casino. L’un est plus mignon que l’autre et cela ce remarque bien vite lorsque l’on observe le comportement de la gante féminine face à leurs sourire. D’après ses sources d’information Sem, le plus bourg des deux a en sa possession un jeune humain qui doit normalement avoir sept ans. D’ailleurs celui-ci à une bien grande bouche et il à l’air de vouloir se séparé de son « jouet » le plus vite, n’hésitant pas une seul seconde pour essayer de le vendre à qui que ce soit. Malheureusement pour lui il est tombé sur un duo bien trop particulier. Certes tout les deux fourbes et manipulateur, étant l’épreuve du plus jeune des deux, celui-ci tenta une approche avec l'homme aux cheveux noirs. Il essaya de s’en faire un ami et c’est ce qu’il arriva à faire sans trop se forcer en plus de cela, se fut même assez facile, il à juste fallu lui faire croire qu’il était peut-être intéressé par son humain. Le bouche à oreille et l’envie débordante de vouloir vendre son humain le rendait un peu faible, plusieurs informations croustillantes vinrent aux oreilles du jeune homme qui grava chaque détail en mémoire. Ainsi donc son jeune humain avait était enfermé pendant quatre ans avec une chaine autour du cou relié à un mur au fond d'une cave, il s’amusait à se servir de lui, à le faire souffrir autant qu’il le souhaité…Vraiment cette personne est d’un cruel répugnant, mais ont ne pouvait pas lui en vouloir, il est un humain avant tout, possédant ses propres vices et défauts. Il était temps que le petit passe à l’action, qu’il montre qu’il peut succéder à l’activité de son oncle .

C’est alors qu’un soir parmi les autres, il faisait nuit noir et le jeune homme n’était pas dans son lit ni dans son fauteuil mais dans la cave. Que fait-il là-dedans ? Une chose est sûr, ce n’est pas de son plein gré qu’il s’y retrouve. En effet il à eu la visite de quelques personnes dont l’une se trouve être Tsukasa, celui qui se disait être surement son acheteur concernant le petit humain. Il est grand temps de lui faire payer tout ce qu’il à fait endurer à cet enfant qui ne lui a rien demandé, mais de quel manière ! Là est une question intéressante mais une chose essentiel apparaitra…Ils vont l’humilier pour le faire regretter de s’être ainsi vanté mais ce n’est pas dit qu’il reverra la lumière du jour après. Il avait les mains attaché dans le dos, une cordes ou une camisole utilisé pour les gens qui sont dans le genre sado maso, pour les accros des jeux pervers. Il ne pouvait rien faire malgré les pouvoirs qu’il avait en sa possession. Là l’amusement commence vraiment, ils lui ont tout d’abord mit un collier autour du cou pour ensuite le mettre dans une cage, lui faisant ressentir ce qu’il avait fait subir à l’enfant. Mais là n’est rien, il ne souffre pas, il en prend juste pour son égo surtout lorsque plusieurs flash d’appareil photo se faisaient apercevoir. Pas de grande torture parce qu’il ne faut pas laisser de trace mais simplement un petit excitant d’injecté pour qu’il devienne fou tout en restant isolé des moindres personnes qui aurait pu le soulager…Il eut ensuite quelque mal au ventre, au cœur et divers endroits internes à l’aide des drogues de l’équipe du jeune homme . Il fallait mettre fin à tout cela et se fut donc quelques jours plus tard que la mort du « monstre » fut annoncé, soit-disant a-t-il était emporté par une maladie quelconque...Bizarre vous ne trouvez pas ?

Huit mois se sont écoulé depuis le petit jeu avec le petit sado, Tsukasa restait le même, vivant encore avec son oncle et participant toujours à des soirées de débauche sans pour autant perdre ce qu’il a de plus pur chez lui. Enchainant d’ailleurs jeu sur jeu il parvient à se faire connaître pour sa musique mais surtout son charisme imposant. Alexender prenait toujours autant de plaisir avec la gante féminine et il continuait de faire des démonstrations de pur sadisme à son neveux. C’est amusant de le voir faire mais lui , gardait tout de même sa propre façon d’agir, il est plus calme et réfléchit, il préfère prendre le temps avant de mettre fin à quelque vie trop cruel. Connut de partout que ce soit chez les escrocs que dans les marchés noirs, les deux hommes Valchera savaient se faire connaître pour leurs grande richesse ainsi que leurs activité plus que particulière. Maintenant dans le collimateur des autres « maitres » pervers et vicieux qui aime offrir des spectacles, le duo fut invité chez un genre de baron. Un homme vraiment très âgé nommé Léonard. Sa richesse lui a permit de faire naître une salle d'exposition...Pas n'importe quelle exposition toutefois, mais vous en saurez d'avantage par la suite. Dans cette salle se trouve une scène au milieu avec des barres de fer permettant à des danseuses de se déhanché un peu, de l’autre côté ou plutôt un peu partout se trouver des colonnes dont lesquelles sont toutes composées de cages. Dans chacune d’elles il y avait des jeunes femmes qui se forçaient de sourire et danser, mais aussi à faire des choses bien pire, pire dans le sens vraiment très pervers et loin d’être dans l’abstinence. C’est lors de ces soirées qu’un bon nombre de personnes influentes tous plus pervers les uns que les autres se réunissaient, d’ailleurs il y avait même un couple assez amusant. Une très belle dame aux cheveux longs et châtain avec des yeux d’un vert inimaginable portant le nom de Mio, tandis que son compagnon nommé Junsu avait des yeux bleu ciel, une couleur vraiment belle qui nous emporte loin de cette soirée. Un duo vraiment agréable à voir, ils sont tout les deux très vifs et vicieux, aimant se déhancher et s’imposer, n’hésitant pas à montré qu’ils sont là et qu’ils ont de l’argent pour faire la fête. D’après ce qu’ils ont put lui donner comme information, Junsu travail en tant qu'acteur tandis que Mio bosse dans un casino, ils ont aussi une « servante » à la maison mais ils ne lui ont pas dit son nom. Peu importe parce que ce qui intérèsse le plus les deux Valchera c’est surtout le maitre de la soirée, le vieux Léonard. Un Physique assez repoussant c’est vrai mais il ne faut pas le lui dire…Il faut avoir faim pour jouer avec lui ou bien y être forcé. Bon c’est vrai que discuter avec lui est toujours intéressant parce que pour son grand âge il a toujours quelque chose du passé à raconter. Mais malgré cette qualité sympathique il y à bien trop de défaut, sa perversité est grande et profonde, son égoïsme est sans limite. Ce qui n’a pas plus au jeune homme c’est ce qu’il fait à ses soumises. Il abuse d’elles, il les force à se trémousser et coucher avec plusieurs personnes tout ça pour le simple plaisir ou peut-être même l’argent. C’est pour cela qu’ils sont tous les deux venu ici, dans le but de faire connaissance avec lui pour pouvoir faire comme il y à huit mois. Mais la pour le moment ils s’amusèrent à regarder les charmantes demoiselles un peu folles pendant une bonne partie de la nuit, Alexender jouant comme d’habitude avec elles. Pendant à peu près plus de cinq mois Tsukasa et le vieux « bouc » se sont côtoyer jusqu’enfin l’opportunité se présenta à lui, l’heure des adieux était proche. Aucune pitié pour lui, parce que c’est dans le noir que le viel homme avait put voir deux yeux d’un rouge pire que le sang face à lui, une main se posant sur sa bouche pour lui injecter un poison qui accéléra son rythme cardiaque jusqu'à ce que son cœur ne puisse plus tenir. Il ne l’avait pas torturé parce que cela n’aurait servis à rien, en plus il se faisait vieux alors autant achever sa vie le plus rapidement possible non ?

Quelques mois plus tard, Tsukasa prit la décision de faire une petite pause dans son mode de vie et de partir un peu à la découverte d'un autre térritoire, celui de l'enseignement. Malgrè les nombreuses soirées passées avaec son oncle, il avait eut le temps de faire ses études et de vivre une vie assez convenable à la lumière du jour. Ses activités, aussi ténébreuses soient-elles, ne l'ont pas empêcher de faire ce qu'il voulait, ne serait-ce que pour se faire une image. Au yeux de la société il était maintenant un professeur de chant au Pensionnat Yokosami alors que dans l'ombre, il est un être malvaillant, du moins c'est ce qu'il était. Avec la distance il s'est un peu adoucit, laisser l'affaire famillial à son oncle. Comme vous pouvez le constater d'ailleurs, Dans se bel environnement vous le connaissez seulement sous le nom d'Hesediel, pourquoi ? Parce qu'il a tout simplement décider de garder le nom de sa mère et non celui de sa nouvelle famille.

HORS JEU

AVATAR CHOISIT :Kurama Mutsuki
VOTRE PSEUDO : Tsu/Shao
VOTRE ÂGE : 20 ans
CODE DU RÈGLEMENT :


Je me suis permis de refaire ma fiche. L'autre étant dans les anciennes fiches, ça fait moche de ne pas la voir dans les actuels.
Revenir en haut Aller en bas
http://fairy-tail-rpg.forumgratuit.be/
 b a d  ✝   r o m a n c e ★
avatar
I'm Asahina Yui !
 b a d  ✝   r o m a n c e ★

Nombre de messages : 825
Age : 25
Commentaires : ©️ Yell.


Feuille de personnage
Orientation:
Situation:
Relationship:
MessageSujet: Re: Tsukasa Hesediel, Prof de chant [Terminer] Dim 29 Avr - 19:27


    WEEEESH. *-*.

    On va le dire, on l'avoue Tsutsu il gère. Ses fiches gèrent. Comment tu fais ? Allez je valide ta fiche encore une fois. 8D.

_________________
asahina✪lolipop
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshiwara-city.fr-bb.com/

Tsukasa Hesediel, Prof de chant [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Le héros le plus crédible en "méchant"
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yokosami :: Tout d’abord et avant tout ! :: Fiches de Présentations :: ♦ Professeurs-
Sauter vers: